2018-04-25 20:26:38Flux de trésorerieEnglishhttps://quickbooks.intuit.com/fr-ca/ressources/ca_fr_qrc/uploads/2017/10/bookkeeper-reviews-unpaid-bills.jpghttps://quickbooks.intuit.com/fr-ca/ressources/flux-de-tresorerie/factures-impayees-cinq-facons-obtenir-argent-qui-vous-est-du/Factures impayées : cinq façons d’obtenir l’argent qui vous est dû

Factures impayées : cinq façons d’obtenir l’argent qui vous est dû

3 minutes de lecture

Les factures impayées ne sont pas seulement frustrantes, elles ont également un effet sur vos liquidités et peuvent mettre votre entreprise en péril. Voici cinq conseils pour garantir le paiement.

    • Automatisez votre facturation

      Faire le suivi des factures impayées et envoyer des courriels de rappel peut prendre beaucoup de temps, mais de nos jours, il y a une meilleure solution. Un logiciel de gestion financière basé sur le nuage, tel que Quickbooks en ligne, peut faire ces tâches fastidieuses à votre place. Il vous permet d’émettre facilement des factures même en déplacement, puis de mettre en place des alertes courriel automatisées pour rappeler aux clients que leur compte est en souffrance, le cas échéant. Quickbooks en ligne stocke également vos factures en un seul endroit, de sorte que vous avez une idée claire de ce qui vous est dû. Le logiciel est intégré dans votre compte bancaire et, étant basé sur le nuage, vous pouvez y accéder depuis tout appareil.

    • Soyez organisé

      Il est crucial de facturer un produit ou service dès sa livraison. Cela garantit aussi que le client a cette facture en tête puisque sa commande vient d’être livrée. Ces jours-ci, le stockage de toutes vos données en nuage est aussi recommandé, car il permet d’accéder facilement à vos dossiers et à votre comptabilité, depuis tout appareil, en tout lieu et à tout moment.

    • Obtenez un contrat signé

      Avant toute transaction avec un client, livraison de produits ou services, vous devriez établir un contrat, en précisant les conditions. Il doit énoncer les modalités de paiement, y compris l’échéance de paiement de la facture. En moyenne, les entreprises fixent un délai de paiement à 30 jours. Vous devriez également envisager une politique de paiement en retard, dans laquelle vous stipulez des frais pour les factures en souffrance. Une autre option est de prendre un acompte sur le projet. De nombreuses entreprises exigent un acompte de 25 % à 50 % avant le début d’un projet, le solde étant réglable sur livraison. Bien qu’un contrat ne vous garantisse pas le paiement, c’est un document officiel qui vous aidera si votre client ne vous règle pas et qui place la transaction dans un cadre juridique.

    • Décrochez le téléphone

      Si les rappels automatisés n’aboutissent à rien, il est temps de passer à l’étape suivante en téléphonant. Une simple conversation suffit souvent pour obtenir le règlement d’une facture. Si vous n’aimez pas faire cela en personne, et pour donner plus d’autorité à votre requête, embauchez un assistant personnel pour passer l’appel et faire le suivi de facture à votre place.

    • Engagez une agence de recouvrement

      Si la facture est en retard d’au moins 90 jours, vous devriez envisager l’envoi d’une lettre légale ou la remise de l’affaire à un collecteur de dettes. Les agences de recouvrement s’occupent généralement des paiements qui sont en retard de 90 jours ou plus et exigent un pourcentage de la somme due, qui peut être de 15 %, 25 % ou plus. Il n’y a habituellement pas de frais si elles ne parviennent pas à obtenir de paiement. Une autre option est d’assigner votre client devant la Cour des petites créances. Bien que ceci varie selon la province, au Canada, la Cour des petites créances traite habituellement les dettes jusqu’à un montant de 25 000 $. Le suivi des impayés est non seulement rébarbatif et prend du temps, mais ces dettes sont aussi un risque pour votre entreprise. Il est donc important de connaître vos droits lorsque vous traitez avec de mauvais payeurs. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter ce tutoriel.

Ces renseignements peuvent ne pas être complets. Par conséquent, ce document et les renseignements qu’il contient ne peuvent remplacer des conseils juridiques ou financiers. Chaque situation financière étant différente, les conseils fournis sont de nature générale. Pour obtenir de l’information adaptée à votre situation financière, consultez un conseiller juridique ou financier.
Articles les plus populaires

Articles connexes