2018-06-06 17:25:25Flux de trésorerieEnglishhttps://quickbooks.intuit.com/fr-ca/ressources/ca_fr_qrc/uploads/2017/03/Two-Women-Discussing-What-Finances-They-Need-To-Start-Up-A-Buisness.jpghttps://quickbooks.intuit.com/fr-ca/ressources/flux-de-tresorerie/flux-de-tresorerie-101-ce-que-vous-devez-savoir/Flux de trésorerie 101 – Ce que vous devez savoir

Flux de trésorerie 101 – Ce que vous devez savoir

7 minutes de lecture

En quoi consiste le flux de trésorerie ? Comment gérer, visualiser et étudier les flux de trésorerie et pourquoi est-ce important pour la réussite de votre entreprise en démarrage ? La répartition du financement de démarrage de ce mois-ci porte sur les flux de trésorerie. Savoir pour se développer.

L’information contenue dans cet article est fournie à des fins informatives et éducatives seulement et ne doit pas être utilisée pour la prise de décision. Toujours chercher l’expertise d’un conseiller professionnel ou d’un comptable avant de prendre des décisions.

On dit que l’argent est roi, et pour les entreprises en démarrage qui ont souvent une capacité limitée d’emprunter massivement ou désirent obtenir plus d’argent du propriétaire, rien n’est plus vrai. Comment s’assurer que votre entreprise en démarrage ne vienne pas à manquer d’argent? Voici quelques conseils :

N’utilisez pas votre solde bancaire comme votre référence

En fin de compte, vous êtes toujours en activité si votre solde bancaire est supérieur à zéro. Cependant, ce chiffre unique ne dit pas exactement où va votre entreprise. Par exemple, votre solde bancaire ne vous renseignera pas sur les chèques émis qui n’ont pas encore été encaissés. Plus important encore, un solde bancaire ne vous dira pas combien d’argent est dû à votre entreprise et quand vous pouvez vous attendre à recevoir ces fonds, ni combien votre entreprise doit aux autres et quand ces montants sont dus. Gérer les flux de trésorerie ne signifie pas seulement gérer l’argent de votre compte bancaire aujourd’hui, mais aussi gérer les séries de transactions à venir de manière à ne pas avoir un solde négatif.

Comment peut-on faire cela?

Mettre en place un moyen de suivre les transactions de votre entreprise

Que vous utilisiez un stylo et du papier, un tableur ou un logiciel de comptabilité comme QuickBooks d’Intuit, il vous faut un moyen de faire le suivi et de surveiller vos transactions et les liquidités de votre entreprise et de générer des rapports sur ces dernières. Quelle méthode fonctionnera le mieux pour vous? Choisissez-en une que vous allez utiliser, qui est fiable et que vous pouvez comprendre. Voici une brève liste des avantages et des inconvénients de chacune d’entre elles :

Bien que l’utilisation d’un stylo et du papier soit le moyen le plus simple et le plus rapide de commencer, il est source d’erreurs et de lourdeur lorsqu’il s’agit de surveillance et de production de rapports. Coût : 0 $

L’utilisation d’une feuille de calcul est l’étape suivante la plus aisée, car il s’agit d’un moyen facile et polyvalent de commencer si vous maîtrisez la base des feuilles de calcul. Semblable à la méthode du stylo et du papier, elle peut aussi être sujette aux erreurs et prendre beaucoup de temps pour créer de façon soutenue des rapports opportuns et utiles. Coût : 0 $ pour des solutions comme Google Docs, ou le prix d’Excel.

La troisième option consiste à utiliser un logiciel comptable comme QuickBooks d’Intuit pour faire les suivis, surveiller votre entreprise et créer les rapports qui s’imposent. Cela prend souvent plus de temps à mettre en place et peut nécessiter une courbe d’apprentissage, mais c’est rarement aussi mauvais que vous le pensez. L’avantage est que vous disposez d’un progiciel intégré et que la création de rapports est un jeu d’enfant une fois que vous avez appris à l’utiliser.

En fin de compte, votre choix de suivi des espèces et des flux de trésorerie devrait vous fournir de l’information sur quelques éléments essentiels :

 

Votre solde bancaire plus les chèques en circulation et les transactions non réglées

Lorsque vous rédigez un chèque, vous vous engagez à payer ce montant, mais votre compte n’a pas encore été débité. Certains fournisseurs prennent beaucoup de temps à encaisser des chèques, alors il vous faut un moyen de savoir quel est votre solde de trésorerie et comment il diffère de votre solde bancaire afin de pouvoir prendre d’importantes décisions financières.

Les montants à recevoir

Appelé Comptes clients, c’est le montant que les clients vous doivent. Vous voulez également être en mesure de produire une balance chronologique des comptes clients pour repérer et suivre les clients en retard et pour avoir une idée du moment où vous pourriez recevoir l’argent. De nombreux clients ne paient qu’après 30 jours, par exemple. Le suivi de vos comptes clients et de votre balance chronologique donne une certaine prévisibilité de la quantité d’argent dont vous disposerez à l’avenir.

Les montants à payer

Appelé comptes créditeurs ou comptes fournisseurs, c’est ce que vous devez aux fournisseurs, à l’ARC, aux employés et ainsi de suite. Si votre entreprise est rentable, surveillez aussi la dette fiscale qu’un professionnel peut vous aider à estimer. Comme pour les comptes clients, un calendrier des comptes fournisseurs peut vous aider à déterminer quand vos sorties de fonds futures se produiront. Cela vous aidera à vous assurer que vous n’êtes pas à court d’argent avec des factures non réglées.

 

Assembler le tout

Vous pouvez calculer votre trésorerie disponible en commençant par votre solde bancaire, en soustrayant les chèques/paiements en circulation et le montant que vous devez (ou passif à court terme).

Trésorerie disponible = solde bancaire – paiements non réglés – passifs à court terme

Cela vous indique le montant réel de liquidités inutilisées dont vous disposez actuellement afin que vous puissiez prendre des décisions quant au montant que vous pouvez dépenser en ce moment sans risque de manquer d’argent. Pour ajouter un élément de planification, vous pouvez consulter votre balance chronologique des comptes clients et votre balance des comptes fournisseurs et prévoir combien d’argent vous aurez à l’avenir lorsque vos comptes clients seront encaissés et que vos comptes fournisseurs seront payés. Attention cependant, tous les clients ne paient pas à temps et certains ne paient pas du tout, donc vous pouvez laisser un coussin financier avant de prendre des décisions.

 

En cours de route, vous pouvez devenir plus sophistiqué dans votre planification, mais avec un peu de chance, vos affaires seront suffisamment importantes pour que vous puissiez engager un professionnel pour vous aider.

Suivez votre trésorerie régulièrement

Si les liquidités sont serrées, assurez-vous de connaître votre solde de trésorerie tous les jours en vous assurant que toutes les transactions sont saisies quotidiennement dans votre système comptable. Prendre des décisions basées sur des informations incomplètes ou inexactes expose votre entreprise au risque de manquer de liquidités.

 

Le cycle des flux de trésorerie

Comprendre le montant de liquidités disponibles dont vous disposez est un aspect important de la gestion de votre entreprise, mais vous devez aussi comprendre les entrées et sorties d’argent de votre entreprise et les montants bloqués et immobilisés, souvent appelés fonds de roulement.

 

La durée de votre cycle de flux de trésorerie

La durée de votre cycle de flux de trésorerie correspond essentiellement à la durée écoulée entre le début de la production, le début du service ou l’achat de matériel, la vente du service ou du produit et la collecte de votre argent. Plus votre cycle de trésorerie est long, plus vous avez d’argent immobilisé dans l’entreprise que vous ne pouvez pas utiliser à d’autres fins.

 

Les liquidités générées par cycle

Idéalement, chaque cycle de flux de trésorerie générera un certain profit et donc, des liquidités disponibles. Plus votre marge de profit est élevée, plus vous générerez d’argent.

 

Le fonds de roulement

Le fonds de roulement est la somme dont dispose l’entreprise pour financer son exploitation courante. C’est-à-dire les stocks non vendus, achetés avec des liquidités, et qui sont sur une étagère ou dans un entrepôt. C’est de l’argent qui ne peut pas être facilement extrait de votre entreprise tant que ces articles restent invendus.

Vous pouvez gérer la durée du cycle de flux de trésorerie en essayant de minimiser la durée de chaque cycle et de maximiser le nombre de cycles de flux de trésorerie par année. Plus vous générez de liquidités par cycle, plus leur montant sera positif dans chaque cycle. Enfin, en minimisant le fonds de roulement dont votre entreprise a besoin, vous vous assurerez que le solde de votre compte bancaire est le plus élevé possible. Rappelez-vous que ces exemples illustrent la dynamique du cycle des flux de trésorerie, mais qu’un bon gestionnaire d’entreprise saura quand investir dans un fonds de roulement afin de générer de la croissance ou de satisfaire une commande inhabituellement rentable.

Ces renseignements peuvent ne pas être complets. Par conséquent, ce document et les renseignements qu’il contient ne peuvent remplacer des conseils juridiques ou financiers. Chaque situation financière étant différente, les conseils fournis sont de nature générale. Pour obtenir de l’information adaptée à votre situation financière, consultez un conseiller juridique ou financier.
Articles les plus populaires

Articles connexes

La FCEI et Intuit QuickBooks Canada s’allient

La FCEI et Intuit QuickBooks Canada s’allient pour mieux soutenir les PME…

Lire la suite