2018-03-27 00:00:00RetenuesEnglishhttps://quickbooks.intuit.com/fr-ca/ressources/ca_fr_qrc/uploads/2018/04/travailleur-autonome.jpgSi vous êtes travailleur autonome, devriez-vous contribuer à un REER ou prendre des dividendes?

Si vous êtes travailleur autonome, devriez-vous contribuer à un REER ou prendre des dividendes?

2 minutes de lecture

En tant que propriétaire indépendant d’entreprise, vous devez planifier votre propre retraite. Lorsque vient le temps de prendre les bénéfices accumulés de votre entreprise, devriez-vous vous verser des dividendes, contribuer à votre REER, ou bien les deux? Découvrez ce que vous devez savoir afin de prendre une décision éclairée.

Les avantages fiscaux du REER

Dans le régime fiscal canadien, le REER offre le mécanisme d’épargne-retraite par excellence. Cotiser à votre REER vous permet de reporter l’impôt sur votre revenu jusqu’à la retraite, tout en vous permettant de gagner un revenu de placement non imposable sur vos contributions. Puisqu’il est fort probable que votre taux d’imposition sera inférieur lorsque vous serez retraité qu’à l’heure actuelle, la différence de ces taux peut être considérée comme épargne libre d’impôt.Si vous êtes le propriétaire d’une petite entreprise, il y a toutefois un hic. Les cotisations versées dans un REER sont assujetties à un plafond égal à 18 % de votre revenu d’emploi jusqu’à un maximum de 26 010 $ (pour 2017). Afin d’être en mesure de contribuer le montant maximal à votre REER, vous devez vous payer un salaire de près de 145 000 $. Les déductions du REER feront passer votre revenu imposable à environ 120 000 $, mais à ce niveau de revenus, votre taux d’imposition marginal sera toujours d’environ 50 %, selon votre province de résidence.Comparez cette approche avec le paiement de dividendes. Comme les dividendes ne sont pas des revenus admissibles au REER, vous ne bénéficierez donc pas d’une déduction. Toutefois, le taux d’imposition marginal que vous payez sur les dividendes, selon votre province de résidence, sera entre 30 % et 40 %. Si vous réinvestissez les fonds provenant de vos dividendes, ils peuvent être imposables, sauf si vous utilisez un autre mécanisme de report, comme un compte d’épargne libre d’impôt.

Stratégies optimales

La véritable question est de savoir si cela vaut la peine de payer un peu plus d’impôt maintenant pour profiter d’un report d’impôt sur les revenus de placement. La réponse est différente pour chacun, mais une combinaison de dividendes et de salaire est presque toujours la bonne réponse. Au moment de prendre une décision, veuillez tenir compte des éléments suivants :

  • Quelle est votre province de résidence, et quels sont les taux qui s’appliquent à vous?
  • Avez-vous des droits de cotisation à un REER inutilisés? Devriez-vous en créer plus?
  • Dans combien de temps prévoyez-vous prendre votre retraite?

Si vous disposez de droits de cotisation REER inutilisés, vous êtes plus susceptible de favoriser les dividendes – au moins à court terme – afin de bénéficier de taux d’imposition plus faibles tout en étant en mesure de verser des cotisations à votre REER. Si vous êtes jeune, les cotisations à un REER sont plus avantageuses, car elles peuvent s’accumuler à l’abri de l’impôt pendant une plus longue période.De nombreuses variables entrent en jeu, et il n’y a pas de réponse unique qui s’applique à tous les propriétaires d’entreprise. Vous devriez soigneusement analyser votre situation et envisager de consulter un conseiller fiscal pour déterminer votre meilleure approche.

Références et ressources

Ces renseignements peuvent ne pas être complets. Par conséquent, ce document et les renseignements qu’il contient ne peuvent remplacer des conseils juridiques ou financiers. Chaque situation financière étant différente, les conseils fournis sont de nature générale. Pour obtenir de l’information adaptée à votre situation financière, consultez un conseiller juridique ou financier.
Articles les plus populaires

Articles connexes

15 façons de stimuler vos flux de trésorerie à court terme

Je m’appelle Evan Carmichael et j’aide les entrepreneurs.Aujourd’hui, nous poursuivons notre série…

Lire la suite

Liste de contrôle à vérifier avant de quitter votre emploi pour devenir votre propre patron

Vous pensez donc à quitter votre emploi pour devenir votre propre patron.…

Lire la suite

Cinq moyens d’épargner pour la retraite lorsque vous êtes travailleur autonome

Si vous êtes travailleur autonome, vous profitez probablement de certains avantages :…

Lire la suite