2018-03-27 00:00:00PaieEnglishhttps://quickbooks.intuit.com/fr-ca/ressources/ca_fr_qrc/uploads/2018/04/une-femme-calcule-la-paie-des-employes-sur-un-ordinateur-portable.jpghttps://quickbooks.intuit.com/fr-ca/ressources/paie/des-conseils-pour-modifier-la-frequence-de-paie/Des conseils pour modifier la fréquence de paie

Des conseils pour modifier la fréquence de paie

3 minutes de lecture

Passer à des périodes de paie moins fréquentes peut vous faire gagner du temps et diminuer vos coûts de traitement des paies, mais pour réussir la transition, vous devez recalculer les paiements, entrer les changements dans votre logiciel comptable et communiquer avec vos employés au sujet du changement.

Conversion des paies hebdomadaires en paies à la quinzaine

Si vous passez d’une période de paie hebdomadaire à une période à la quinzaine, le calcul est facile. Avec des employés payés à l’heure, vous continuez à les payer en fonction des heures travaillées et, pour les salariés, vous doublez simplement le montant de leur chèque hebdomadaire. Ensuite, vous doublez les primes d’assurance et les autres retenues à la source régulières de la paie de vos employés. Comme les cotisations au Régime de pensions du Canada et à l’assurance-emploi représentent un pourcentage de la rémunération, vous n’avez pas à effectuer de conversions particulières. De la même façon, si les congés payés accumulés par vos employés représentent un pourcentage de leurs heures travaillées, vous n’avez pas à convertir ces valeurs non plus.

Conversion des paies à la quinzaine en paies bimensuelles

Avec des périodes de paie à la quinzaine, vous payez vos employés toutes les deux semaines alors que, avec des périodes bimensuelles, vous les payez deux fois par mois. Par conséquent, avec un échéancier à la quinzaine, les employés reçoivent 26 chèques par an mais, avec un échéancier bimensuel, ils n’en reçoivent que 24.

Pour établir le nouveau montant à payer aux employés à chaque paie, multipliez le salaire qu’ils recevaient chaque quinzaine par 26 et divisez le résultat par 24. Ou alors, divisez simplement leur salaire annuel par 24. Par exemple, si le chèque de paie de votre employé est de 2 000 $ par quinzaine, cet employé gagne 52 000 $. Pour établir le montant des paies bimensuelles, divisez ce salaire par 26, ce qui donne 2 166,67 $.

Vous pouvez également calculer les retenues régulières de la même façon. Par exemple, si votre employé paie actuellement 100 $ par quinzaine pour une assurance maladie privée, cela équivaut à 2 600 $ par an. Lorsque vous passez à des paies bimensuelles, vous devrez déduire un montant de 108,33 $ de chaque paie.

Pour les employés payés à l’heure, vous devez simplement continuer à leur payer le nombre d’heures travaillées, mais vous devrez convertir certaines retenues comme il est expliqué ci-dessus. Toutefois, il peut être un peu difficile de verser le salaire des employés payés à l’heure sur une base bimensuelle parce que leur période de paie peut prendre fin au milieu de la semaine, ce qui complique le calcul des heures supplémentaires. Ainsi, cet échéancier de paie fonctionne en général mieux pour les salariés.

Changements dans le logiciel

La plupart des logiciels de paie proposent un endroit où entrer les périodes de paie, et vous devez modifier l’information inscrite dans ce champ quand vous modifiez les périodes de paie. Par exemple, si vous utilisez QuickBooks Desktop, vous pouvez ouvrir un échéancier de paie existant, cliquer sur Modifier, puis changer la période de paie. Ce programme comprend un menu déroulant proposant plusieurs options.

Si vous passez d’un échéancier hebdomadaire ou à la quinzaine à un échéancier bimensuel ou mensuel, vous devez également noter les jours du mois où se terminent vos périodes de paie. Par exemple, vous pouvez sélectionner le premier ou le 15 de chaque mois.

Employés en transition

Idéalement, vous ne devriez pas modifier les périodes de paie de vos employés à l’improviste. Il vaut mieux les avertir au moins un mois à l’avance, et leur expliquer exactement en quoi ce changement les affectera. Par exemple, lors du passage d’un échéancier à la quinzaine à un échéancier bimensuel, expliquez-leur que leur chèque de paie sera plus gros, mais qu’ils en recevront deux de moins chaque année.

Références et ressources

Ces renseignements peuvent ne pas être complets. Par conséquent, ce document et les renseignements qu’il contient ne peuvent remplacer des conseils juridiques ou financiers. Chaque situation financière étant différente, les conseils fournis sont de nature générale. Pour obtenir de l’information adaptée à votre situation financière, consultez un conseiller juridique ou financier.
Articles les plus populaires

Articles connexes

SERVICES AUX ENTREPRISES PADGETT unit ses forces à Intuit QuickBooks Canada

Toronto, le 19 novembre 2019. — SERVICES AUX ENTREPRISES PADGETT, une source majeure…

Lire la suite

La FCEI et Intuit QuickBooks Canada s’allient

La FCEI et Intuit QuickBooks Canada s’allient pour mieux soutenir les PME…

Lire la suite