5 critères pour valoriser une startup qui n’est pas encore lancée

Vous vous posez sûrement des tas de questions sur les critères permettant de valoriser votre startup, et on vous comprend : la “valo” est un exercice assez difficile pour lequel il n’existe pas de méthode unique. C’est d’autant plus compliqué lorsque le business n’est pas vraiment lancé... Vous avez une team, deux ou trois clients, et un MVP encore un peu bancal mais vous souhaitez tout de même valoriser votre projet pour lever des fonds et vous développer ? Rassurez-vous, ce n’est pas mission impossible ! Voici quelques éléments de base à prendre en compte pour déterminer sa valo sans prise de tête.   

La Team

C’est un critère indispensable pour évaluer la valeur d’une startup. Quand vous n’avez rien d’autre qu’une équipe, c’est elle qui permet de préjuger de votre capacité à exécuter le projet. L’exemple du domaine scientifique est évident : avoir un chercheur renommé dans un domaine, c’est tout de suite très tangible pour des investisseurs et donc pour la valorisation. Mais c’est vrai pour tous les domaines : si vous avez 10 ans d’expérience dans la mode, vous êtes plus crédible pour lancer une startup dans le domaine du prêt-à-porter. L’important c’est l’expérience !

Le potentiel de croissance

Vous êtes bien placé pour le savoir : une startup est par définition une société innovante ! Pour valoriser, les investisseurs sont donc sensibles au potentiel de votre marché et de l’innovation que vous proposez. Parfois, pour rafler un marché, il faut tout mettre sur la table d’entrée de jeu. Dans ce cas, certains investisseurs seront prêts à prendre le risque et à investir beaucoup dès la phase d’amorçage. La valorisation sera donc importante mais le projet risqué !

Le prototype

À mêmes conditions de marché, plus votre projet est avancé, plus votre valorisation augmente. Par exemple, si vous démarrez à peine, un prototype fera tout de suite du bien à votre valo !

Les sociétés concurrentes

Le business est souvent une histoire de concurrence et c’est aussi vrai pour la valorisation. Évaluer la valeur d’une entreprise en fonction des sociétés concurrentes est une technique couramment utilisée par les financiers. Elle se base sur certains indicateurs comme le chiffre d’affaires ou la rentabilité. Par exemple, si un concurrent fait 10 fois plus de chiffre d’affaires, alors vous pouvez vous valoriser 10 fois moins...

Attention à la survalorisation

Attention à ne pas survaloriser une startup, surtout au début ! Si vous n’arrivez pas à maintenir cette valorisation par la suite, vous aurez des problèmes pour lever des fonds supplémentaires. En effet, les investisseurs voudront la revoir à la baisse et les premiers investisseurs entrés au capital perdront de l’argent… Une situation pas très enviable quand on veut avancer !