Comment faire une étude de marché pour son business plan ?

Ça y est, vous tenez LA bonne idée pour votre entreprise ? Vous avez identifié un besoin, auquel personne ne répond ? Vous vous imaginez déjà adulé de tous ? Minute, papillon ! Avant de lancer une production et/ou de contacter des investisseurs, vous devez parfaire votre business plan. Cela passe notamment par une étude de marché, qui vous permettra de vous documenter sur les cibles que vous allez chercher à atteindre. Voici comment procéder.

 

Les 10 questions à se poser pour une bonne étude de marché

Réaliser une étude de marché, c’est se poser les bonnes questions pour constituer un business plan efficace et, in fine, favoriser la réussite de son entreprise. Mais quelles sont les questions qui comptent le plus ? Et lesquelles sont les plus décisives ? Réponse tout de suite !

Ainsi, pour réussir votre étude de marché, vous devez vous demander :

  • Quelle est la taille potentielle de mon marché, en valeur et en volume ?
  • Mon marché existe-t-il déjà ?
  • Et la demande ? Vais-je déjà répondre à un besoin exprimé ?
  • Comment réagissent mes clients potentiels lorsque je leur parle de mon produit ?
  • Qu’est-ce qui caractérise ma clientèle (un fort pouvoir d’achat, un goût pour les nouvelles technologies, un budget limité…) ?
  • Un marché a toujours un cycle, composé de plusieurs étapes (démarrage, croissance, maturité, déclin) ; où mon marché se trouve-t-il dans ce cycle ?
  • Qui sont/seront mes concurrents directs (ceux qui font la même chose que moi) ?
  • Ai-je des concurrents indirects, qui fournissent des produits de substitution à ma future offre ?
  • Quels sont les résultats (chiffre d’affaires, taille, nombre d’employés…) de mes concurrents directs et indirects ?
  • Combien mes clients acceptent-ils de payer pour ce que je souhaite vendre ?

 

Étude de terrain ou recherche Google ? Les deux !

Comment dénicher toutes ces informations ? Deux solutions s’offrent à vous : rechercher tout ce que vous pouvez sur les moteurs de recherche, et rencontrer vos futurs consommateurs. Le mieux reste… de faire les deux.

En effet, une recherche sur Google, dans un premier temps, vous permettra de vous informer un minimum sur la cible que vous souhaitez atteindre, et sur l’état de la concurrence. Cela vous permettra également d’identifier, notamment via les réseaux sociaux, une demande potentielle : si vous trouvez 100 personnes qui ont tweeté récemment « Ah, si seulement j’avais un tire-bouchon laser, ma vie serait plus simple », et que c’est justement votre produit, vous êtes sur la bonne voie !

Dans un deuxième temps, vous ne pourrez pas faire l’impasse sur une interrogation directe de vos clients potentiels. Vous saurez ainsi comment ils réagissent face à VOTRE solution, et à vos tarifs prévisionnels.

 

Deux méthodes pour rencontrer vos futurs clients

Vous voulez aller à la rencontre de ceux qui seront bientôt vos clients ? Il existe deux méthodes :

  • Les entretiens individuels, qui consistent à interviewer vos clients potentiels sur leurs habitudes, leurs comportements d’achat et leurs sensations face à ce que vous pourriez proposer. Une telle méthode vous permettra d’évoquer en profondeur les thématiques liées à votre projet.
  • Les réunions de groupe, ou focus group, qui consistent à interroger 4 à 8 personnes réunies autour d’une table. L’avantage ? Dans une telle réunion, les avis se confrontent, les consommateurs discutent et comparent leurs idées. De quoi vous aider à avancer dans votre projet !

Il ne vous restera plus qu’à compiler toutes ces informations dans votre business plan. N’hésitez pas à « sortir » quelques chiffres de votre étude de marché en face d’un banquier ou d’un investisseur potentiel : cela montre que vous savez à quoi vous vous attaquez !