Cinq conseils infaillibles pour améliorer votre trésorerie

0
SHARES

Retards de paiement, augmentation soudaine du prix des matières premières, perte d’un client majeur, mauvaise gestion des stocks… de nombreuses raisons peuvent pousser des entreprises pourtant rentables à fermer boutique faute de trésorerie. N’ayez crainte ! Nous n’avons certes pas encore mis la main sur la recette de la potion magique, mais nous vous avons néanmoins concocté un programme vitaminé pour anticiper et améliorer votre trésorerie.

Apprenez à jongler avec les délais de paiement

Pour améliorer votre trésorerie, tout réside dans votre capacité à recevoir vos honoraires avant d’engager vous-même des frais. Évident sur le papier, un peu moins en réalité. Nous avons toutefois quelques suggestions.

Faites-vous payer plus rapidement :

  • Définissez vos CGV avec précision et spécifiez des délais de paiement les plus courts possible. Suivez nos conseils pour faciliter le paiement des factures client.
  • Facturez dès que possible : envoyez votre facture dès que vous avez honoré vos engagements.
  • Automatisez vos relances à l’aide de solutions de gestion (comme QuickBooks).

Négociez les délais de paiement avec vos fournisseurs :

De la même manière qu’avec vos clients, négociez les délais de paiement avec vos fournisseurs. Mais cette fois dans l’autre sens !

Limitez les stocks

Vous a-t-on déjà dit que le stock c’est de l’argent qui dort ? Si le stock est nécessaire, assurez-vous qu’il ne pèse pas trop lourd sur votre trésorerie, dans la mesure où il peut immobiliser des ressources financières précieuses pour vous. Tentez de viser au plus juste et n’hésitez pas à dévaloriser votre stock pour le vendre plus rapidement.

Limitez vos dépenses

Pour bien limiter vos dépenses, il faut les lister et les analyser. Ainsi, vous serez à même de distinguer celles qui sont essentielles de celles qui sont accessoires et d’évaluer les opportunités d’économies. Veillez tout de même à ne pas faire de coupes drastiques qui pourraient avoir un impact négatif sur votre organisation (Vite, je licencie tout le monde !).

Pensez à l’escompte

S’il y a bien une pratique financière qui peut vous permettre d’obtenir de la trésorerie, c’est bien l’escompte. En transférant une partie de vos créances client à votre banque moyennant commission, vous recevez une avance d’argent. Vous mettez ainsi fin aux décalages de trésorerie et palliez les manques de liquidités.

Il n’y a pas de secrets, la gestion d’une trésorerie saine se fait au quotidien et implique un suivi strict des procédures, des délais de paiement aux stocks en passant par les dépenses. An-ti-ci-pez ! Et établissez des plans financiers prévisionnels pour vous prémunir d’une alarmante rupture de cash. Il est aussi primordial de suivre l’état de votre trésorerie en temps réel.

Faites appel à des outils de gestion comme QuickBooks, qui excelle dans le domaine. D’ailleurs avez-vous entendu parler de la synchronisation bancaire ? Une solution entièrement sécurisée pour avoir toujours un œil sur ses flux de trésorerie…

Crédits image : Freepik