8 choses que vous devez savoir avant d’engager un comptable

0
SHARES

Vous y êtes ! Votre entreprise est montée et vous avez désormais besoin d'engager un comptable. Si c’est une bonne nouvelle, vous êtes nombreux à avoir envisagé de déléguer la responsabilité du recrutement. C’est vrai que c’est une décision difficile à prendre, car vous allez faire confiance à une personne qui aura accès à de l’information confidentielle, mais c’est aussi pour cette raison qu’il faut que vous soyez en charge du recrutement !

Voici donc quelques trucs et astuces à savoir avant de se lancer :

1.      Avez-vous besoin d’un Comptable ou d’un Expert-Comptable ?

Si votre entreprise grandit, vous allez avoir besoin d’un comptable interne pour s’occuper des affaires courantes. Avez-vous besoin d’un expert-comptable en plus ? Comme nous l’avons indiqué, un expert-comptable est un intervenant extérieur à votre entreprise, comme un avocat. Il se différencie d’un comptable par son diplôme, son expérience, l’ampleur de ses missions mais aussi par son assurance responsabilité civile, garantie qui couvre son client en cas d’erreur. Il a un niveau d’étude BAC+8 et pourra notamment auditer vos comptes, aider au contrôle des déclarations fiscales ou vous assister dans le cadre d’un contrôle fiscal réalisé par le service des impôts ou par les organismes sociaux. Faire appel à un expert-comptable est donc une bonne chose, même si vous avez déjà un comptable en interne. Il sécurise et fait grandir votre entreprise. Il vous conseille.

2.      Définissez ce que vous allez payer

Alors qu’un comptable est salarié de votre entreprise, l’expert-comptable est un intervenant extérieur à qui vous confiez des missions ponctuelles ou récurrentes. Les comptables et experts-comptables vous aident depuis la gestion quotidienne (enregistrement des pièces comptables), jusqu’à des représentations plus exceptionnelles, comme lors d’un contrôle fiscal. De nombreuses entreprises ont un comptable en interne pour les opérations courantes et font appel à un expert-comptable pour le contrôle des opérations, le conseil et l’accompagnement particulier sur des sujets plus pointus. Pour définir le profil du poste, il faut vous poser quelques questions : Voulez-vous quelqu’un pour vous aider à formuler votre prochain business plan, ou quelqu’un pour vous aider à préparer vos prévisions financières dans le but d’obtenir un prêt bancaire ? Quels services attendez-vous d’un comptable aujourd’hui, et demain ? Il est très important de penser long terme quand vous engagez un comptable. Il vous faut rechercher une personne avec laquelle vous pourrez construire une relation de confiance, une personne qui vous aidera à faire grandir votre entreprise.

3.      Demandez des recommandations des personnes à qui vous faites confiance

La meilleure façon de trouver le meilleur comptable est souvent la plus simple ! Sollicitez votre réseau, demandez à vos amis et collègues s’ils connaissent des personnes dignes de confiance et partageant vos valeurs.

4.      Faites votre marché

Rencontrez au moins 3 comptables ou cabinets comptables avant d’en choisir un. Rappelez-vous qu’il va travailler pour vous. Posez-lui toutes les questions que vous souhaitez ; n’oubliez pas qu’il va travailler sur des aspects essentiels de votre entreprise. Plus que jamais vous devrez être sûr à 200% lorsque vous prendrez votre décision !

5.      Vérifiez ses références

Demandez à avoir des courriers de références d’autres clients, ou même à pouvoir leur parler. L’exercice comptable étant vraiment différent d’un secteur à l’autre, concentrez-vous sur des clients qui évoluent dans le même secteur que votre entreprise !

6.      Mesurez son niveau de réactivité

Imaginez un comptable qui n’est pas capable de donner les chiffres dans les temps… ou qui ne peut pas vous donner les informations essentielles sur votre entreprise alors que vous êtes en situation d’urgence... Inimaginable non ? Lors de votre recrutement, vous devez évaluer son niveau de réactivité. Posez-lui des questions spécifiques et demandez à ses clients comment ils l’évaluent à ce sujet.

7.      Soyez sûr de ses tarifs

Si vous recrutez un cabinet externe, soyez sûrs de bien comprendre ses tarifs. La dernière chose que vous voulez c’est de recevoir une facture non prévue de la part de votre cabinet comptable. Mettez bien en adéquation vos besoins et les services qu’il peut vous fournir.

8.      Définissez vos priorités

Ce n’est pas votre comptable qui est responsable de la santé financière de votre entreprise ! Vous devez comprendre en permanence votre situation de trésorerie et être clair sur ses missions et responsabilités. C’est votre responsabilité de définir le niveau de service fourni par votre comptable ; ce n’est pas un magicien, il ne peut être tenu responsable de votre futur succès !