Impayés, retards de paiement : réagissez en automatisant vos relances !

0
SHARES

Tout entrepreneur fait face un jour à des factures impayées. Qui ne rêve pas de clients payant rubis sur l’ongle ? Pourtant, ces clients-modèles sont loin d’être majoritaires… Et les relances de paiement font souvent partie de votre quotidien ! Ce n’est pas une fatalité : des solutions existent pour surmonter cette tâche ingrate et chronophage. Suivez le guide QuickBooks !

Les retards de paiement : un fléau généralisé aux causes multiples

Vous pensez jouer de malchance en faisant face à beaucoup de retards de paiement voir carrément des impayés ? Détrompez-vous ! C’est malheureusement une tendance lourde, notamment en B2B. Le baromètre Atradius des pratiques de paiement pointait, dès 2016, que 91 % des sondés français payaient leurs factures B2B en retard au cours de l’année écoulée.

Les 3 causes des retards de paiement

  1. Un oubli : dans 40 % des cas, il s’agit d’un simple oubli et cela se règle en une ou deux relances maximum.
  2. Une difficulté financière temporaire : votre client peut lui-même subir à un instant T des problèmes d’impayés et donc de trésorerie. Il est donc possible qu’il joue la montre pour faire face à la situation.
  3. Une phobie (ou presque) administrative : sans nécessairement aller jusqu’à la pathologie, il peut arriver à tout le monde, à certaines périodes, de se laisser submerger par les papiers et les démarches administratives.

Répercussions des retards de paiement sur votre entreprise

Selon le baromètre Atradius, les délais de paiement des factures sont de plus en plus utilisés comme outil financier, à la façon d’un crédit. La gestion des impayés constitue donc un enjeu majeur pour de nombreuses entreprises. Son efficacité fait souvent la différence, en fin d’exercice, entre une situation rentable ou un bilan déficitaire. Cette bonne gestion des impayés est d’autant plus essentielle pour les PME ou les entreprises unipersonnelles qui disposent de moins de ressources pour gérer des trous dans la trésorerie.

Bien gérer la trésorerie de votre entreprise, c’est donc :

  • Refuser d’honorer de nouvelles commandes auprès d’un « mauvais payeur », tant que la situation financière déficitaire n’a pas été éclaircie et résolue.
  • Engager très tôt un dialogue sur les raisons de l’impayé, pour tenter d’abord de préserver la relation commerciale et ne pas sortir l’artillerie lourde (relance, mise en demeure, injonction de payer…) tout de suite.
  • Mettre en place des relances de paiement : un oubli est vite arrivé, prévoyez systématiquement plusieurs relances, quel que soit le type de prestations concerné.

Consultez également tous nos conseils pour gérer et prévenir les impayés. Tout ceci constitue un travail de gestion régulier et chronophage. Mais bonne nouvelle, vous pouvez facilement l’automatiser avec un logiciel de gestion et de facturation en ligne comme QuickBooks !

QuickBooks : un atout précieux pour les relances de paiement

Centraliser toutes les informations liées au client (factures, coordonnées, dates d’échéance) est une façon efficace de gagner du temps dans la gestion des impayés. Et de maximiser le recouvrement des créances ! Dans une solution comme QuickBooks, les informations sont regroupées et mises à jour en temps réel dans un seul outil. Un rapport des factures impayées est généré à chaque dépassement d’échéance, et vous pouvez envoyer vos relances directement par mail en 2 clics.

Une démonstration en image

Pour en avoir une démonstration dès à présent, cliquer sur l’image suivante pour regarder une vidéo qui vous explique la manip très simplement (ou consultez ce guide en ligne pas à pas).

retard et relance de paiement

Ne laissez pas les impayés s’installer ! Découvrez avec notre ebook plus de conseils pratiques pour vous faire payer plus facilement par vos clients.

retard et relance de paiement

Crédits image : Vecteezy