July 27, 2020 Experts Comptables fr_FR Découvrez les conseils d’Odile Dubreuil, présidente du Conseil régional de l’ordre Rhône-Alpes, sur l’évolution de stratégie des cabinets comptables. https://quickbooks.intuit.com/cas/dam/IMAGE/A2KvxkH9w/evolution-expert-comptable-webinar.jpg https://quickbooks.intuit.com/fr/blog/experts-comptables/webinar-strategie-cabinet/ Perspectives d'évolution pour les experts-comptables
Experts Comptables

Perspectives d'évolution pour les experts-comptables

Par Matthieu Messiet July 27, 2020

« Mon expert-comptable est formidable : quel modèle pour les cabinets de demain » est le titre d’un webinaire qui a été organisé par Intuit QuickBooks au début du mois de juillet 2020.

Basé sur un échange entre Frank Lascombes, responsable partenariats grands comptes chez QuickBooks et Odile Dubreuil, présidente du conseil régional de l’Ordre de la région Rhône-Alpes, l’objectif était de :

  • dresser un état des lieux de la situation des experts-comptables à l’issue de la crise sanitaire ;
  • faire le point sur les perspectives qui s’offrent à la profession.

Synthèse des principales questions et réponses.

Comment avez-vous ressenti le changement au sein des cabinets en réponse à cette crise sanitaire ?

Projetés en quelques heures dans une situation totalement inédite, insolite, voire anxiogène, les experts-comptables ont été obligés de s’organiser pour se mettre en télétravail.

Mettre toutes les équipes en télétravail à 100 % a été compliqué, moins du point de vue matériel que du point de vue des inégalités entre les personnes. Les collaborateurs se sont retrouvés dans des situations parfois injustes parce qu’en cabinet, tous ont accès aux mêmes outils.

Chez soi, l’environnement de travail, les connexions internet et le matériel disponible sont variables d’un individu à l’autre. Or il a fallu travailler autant que d’habitude, période fiscale oblige, et même davantage pour décortiquer les textes législatifs et réglementaires et soulager les clients. C’était un véritable exploit.

Je n’ai pas honte de dire que nous avons vraiment réussi à sauver des entreprises.

Quels profils de cabinets s’en sont le mieux sortis ?

Ce n’est pas tant la taille ou le profil des cabinets qui a joué un rôle, que leur situation en matière de numérisation et d’intégration des données. Dans les cabinets qui utilisaient déjà ces technologies, la transition a été plus facile. C’est donc la situation par rapport à la digitalisation qui a distingué les cabinets.

Les cabinets ont tous été obligés d’aller vers cette digitalisation tout comme certains de leurs clients, même les plus réfractaires.

Pour beaucoup, c’est un véritable progrès et il n’est pas question de faire marche arrière.

Les outils d’océrisation étaient disponibles mais ne peut-on pas encore améliorer le travail quotidien à distance avec son client ?

Les cabinets en région Rhône-Alpes ont fait un gros effort d’océrisation pour gagner en productivité et dédier plus de temps pour conseiller et être le coach de leurs clients. Nous avons tous besoin d’acquérir rapidement des données fiables pour donner les bons conseils.

Nous avons aujourd’hui de plus en plus d’outils qui nous permettent d’accompagner et de conseiller les clients. Ces outils tendent à gommer les tâches chronophages du quotidien pour être toujours plus disponibles et utiles pour nos clients.

Que faut-il conseiller aux experts-comptables en matière de stratégie de digitalisation ?

Pour définir la stratégie digitale du cabinet, nous devons discuter, provoquer des réunions avec toutes nos équipes. Il faut un management agile, participatif pour faire évoluer les cabinets.

Ces réunions doivent être anticipées pour obliger les équipes à sortir de leur zone de confort. Il faut leur donner un cadre et accepter les remarques constructives.

L’étape suivante consiste à intégrer le client dans la réflexion. Collaborateurs et clients doivent être alignés avec cette stratégie. Le but est de réfléchir à cette organisation 2020 et post 2020. Il faut sortir du management par classe pour améliorer l’attractivité auprès des jeunes.

Les jeunes collaborateurs seront alors ravis de participer, de partager leurs idées.

Comment la structure du modèle économique du cabinet doit-elle évoluer ?

Il faut avant tout se poser les bonnes questions et trouver, parmi toutes les solutions qui existent sur le marché, celles qui sont les meilleures pour le cabinet.

Au départ, il faut trouver sa ligne de stratégie et définir son projet de cabinet pour ensuite mettre en place les outils adaptés. Les clients sont différents et il faut donc bien définir leurs besoins. Désormais, rares sont les cabinets qui ne font appel qu’à un seul éditeur. Au contraire, il s’agit de composer des solutions sur mesure.

Ensuite, l’expert-comptable doit apprendre à se vendre. Il doit faire évoluer son offre de services et la présentation de celle-ci. Il doit décrire de manière claire les bénéfices qu’il va apporter à son client. Aujourd’hui, quand on donne un conseil à un client, on commence par délimiter son besoin. Ensuite, on formalise une lettre de mission et enfin un compte-rendu et un rapport. Les outils sont prêts.

Une fois que le conseil a été valorisé, bien expliqué et avec pédagogie, c’est simple de le vendre. Le prix doit être ferme et suffisamment élevé pour ne pas donner l’impression que le conseil est de mauvaise qualité. Le conseil a un prix parce qu’il y a un retour sur investissement calculé.

La profession comptable a toute légitimité pour accompagner ses clients en gestion. Elle dispose de l’information brute et d’une très forte connaissance de l’entreprise.

Les experts-comptables ont également l’habitude de travailler en interprofessionnalité en faisant intervenir d’autres acteurs. De nombreux partenaires, banquiers, notaires, avocats peuvent être réunis autour de la table pour toujours mieux accompagner le client.

Le modèle d’avenir de nos cabinets pour être opérationnels dès fin 2020 :

  • la définition d’une stratégie claire ;
  • la formalisation d’une offre de service ;
  • l’adoption de technologies adaptées aux besoins.
Noter cet article

Expert QuickBooks
✉️ matthieu_messiet@intuit.com - 📞 06 15 59 68 97
Lire plus