5 bons sites pour financer sa startup grâce au crowdfunding

0
SHARES

Pour lancer votre startup, vous avez sans doute déjà pensé à l’option crowdfunding. Lever des fonds grâce à la multitude des internautes a quelques avantages : c’est rapide, plus simple qu’avec les VCs et on peut obtenir des sommes importantes même en amorçage ! Le hic, c’est que ce mode de financement a connu un tel succès ces dernières années qu’il y a aujourd’hui presque autant de plateformes que de startups ! Pour vous éviter le casse-tête du choix, voici notre top 5 des plateformes de crowdfunding.

Crowfunding : petit rappel

Le crowdfunding consiste à lever des fonds par l’intermédiaire de milliers d’internautes qui “investissent” de petits montants dans votre projet. Traditionnellement, et contrairement à un investissement classique, les sommes investies ne donnent pas droit à un pourcentage de capital mais à une compensation. Par exemple, si vous vendez un produit encore en développement, l’investisseur aura droit au produit lors de sa sortie. Néanmoins, il existe de plus en plus de plateformes de crowdfunding se rapprochant d’un processus d’investissement classique avec accès au capital.

Crowdfunding : le top 5 des plateformes

Kickstarter

On ne le présente plus, Kickstarter est au crowdfunding ce que la Silicon Valley est aux technologies numériques. Avec 500 millions de dollars investis (oui oui vous avez bien lu, un demi milliard de dollars !) en 2014, Kickstarter est sans contestation la plateforme qui brasse le plus d’argent. De plus, les Français y sont plutôt bien accueillis : en 2013, la startup Lima avait réussi une collecte record de plus de 1 million d’euros !

  • Pourquoi on recommande ?

C’est la plateforme la plus connue et sur laquelle il y a le plus d’argent. Attention cependant, la concurrence est rude !

KissKissBankBank

KisskissBankbank est un peu le Kickstarter français. En 2013, 8 millions d’euros ont été récoltés grâce aux kisskissbankers. 57% des projets ont réussi leur levée. Pour l’instant, le record de fonds récoltés est détenu par NUMA, un espace de coworking pour les startups, avec 113 700 euros. Pas énorme par rapport aux millions de certains projets Kickstarter, mais au moins cela témoigne de l’amour des kisskissbankers pour l’univers startups.

  • Pourquoi on recommande ?

C’est une plateforme française ce qui peut être intéressant pour garder un lien plus intime avec les participants au projet.

SmartAngels

Avec SmartAngels, vous traitez avec de “vrais” business angels alors préparez-vous ! La procédure est beaucoup plus proche d’une véritable levée de fonds. La plateforme sélectionne les projets au préalable : en 2013, seules 12 boîtes ont été financées.

  • Pourquoi on recommande ?

Être sélectionné, c’est la quasi certitude de lever des fonds. Mais attention, ça prend beaucoup de temps et d’énergie, c’est une vraie levée de fonds !

Ulule

Ulule, c’est un peu le concurrent direct de KisskissBankbank. Il est français et comme KisskissBankbank, il a permis à des startups de lever près de 8 millions d’euros en 2013. Olydri, un studio de web-séries, en a bien profité avec une levée record de 682 000 euros !

  • Pourquoi on recommande ?

Un taux de réussite de 62%, c’est plutôt attractif, pas vrai ?

Wiseed

Wiseed est une plateforme d’investissement en ligne. Ici, on ne rigole pas, le processus de sélection est digne des VCs : validation de conformité du projet, vote en ligne, valorisation et due diligence et enfin levée de fonds !

  • Pourquoi on recommande ?

Depuis sa création en 2008, 51 startups ont été financées et près de 15 millions d’euros de fonds ont été investis. Une référence !

Alors êtes-vous dans les starting blocks pour lever sur ces plateformes ? Si vous avez déjà levé, on attend vos conseils dans les commentaires !