5 moyens efficaces de financer sa boîte

0
SHARES

Les moyens de financement de votre projet sont nombreux : business angels, concours de startups, subventions en tout genre, prêts à taux zéro, loto. Mais si toutes ces solutions existent, il vous faudrait un clone à temps complet pour entamer toutes les démarches nécessaires, sans aucune garantie de résultat. Or, vous n’avez (normalement) ni clone sous la main, ni la possibilité d’attendre indéfiniment que votre boîte se finance par magie. QuickBooks a sélectionné pour vous 5 options très concrètes qui ont fait leurs preuves.

Un moyen de financement efficace : le crowdfunding

Ce n’est peut-être pas le moyen le plus évident à mettre en place, mais on voit tous les jours des exemples d’entreprises désormais florissantes passées par la case crowdfunding qui sont là pour rappeler l’efficacité du concept. Les nombreuses plateformes proposées sur la toile offrent la possibilité aux internautes d’investir en un clic dans votre projet de création d’entreprise. Ulule, Wiseed, Anaxago, KissKissBankBank… Comment faire votre choix parmi les dizaines de plateformes proposées ? Vous devez d’abord distinguer les différents types de financement proposés : dons (pour « prévendre » un produit ou collecter de petites sommes), prêts ou levées de fonds. Vous devez ensuite penser aux contreparties, et enfin, et ce n’est pas le moins important, vous devez peaufiner votre appel aux dons : c’est là que réside la clé d’une campagne de crowdfunding réussie. Elle doit être convaincante, incitative et sexy pour susciter l’intérêt des investisseurs.

Vos économies

On va parfois chercher bien loin quelque chose que l’on a sous le nez ! Bien que cela semble être un moyen de financement évident, bon nombre de créateurs d’entreprise ont édicté en règle d’or le fait de ne pas injecter le moindre denier personnel dans leur projet, par peur de s’y brûler les ailes et de tout perdre. Pourtant, consentir à investir une partie de vos économies pour constituer un petit capital de départ peut considérablement accélérer les processus d’amorçage et vous faire gagner un temps considérable. Et le temps, c’est…

La love money

Qui pourrait se traduire par « l’épargne affective de proximité ». La levée de fonds auprès des proches peut représenter un coup de pouce précieux durant la phase d’amorçage de votre projet. Parfois qualifiée avec humour de méthode des « 3C » (copains, cousins et… cinglés !), cette option consiste à faire entrer certains de vos proches comme actionnaires dans votre société, pour des montants allant de quelques centaines à quelques milliers d’euros. Elle doit toutefois être menée avec clarté et transparence : vos proches doivent être conscients qu’ils peuvent ne jamais revoir cet argent. Mais comme ils vous aiment beaucoup…

Les aides régionales : des moyens de financement à ne pas négliger

A l’image de Bpifrance (Garantie Création, Bourse French Tech, Partenariats Régionaux d’Innovation...), de plus en plus de régions proposent des aides et des dispositifs pour accompagner les créateurs d’entreprise. Rapprochez-vous de votre conseil régional pour vous renseigner sur les critères d’attribution de ces aides et ainsi faire votre demande en bonne et due forme.

Le compte courant d’associé

Il porte mal son nom ! Le CCA n’a pas grand chose à voir avec un compte courant classique. Il s’agit là d’un prêt des associés pouvant produire des intérêts et qui est là pour combler des besoins de trésorerie momentanés. Il peut être défini comme une créance sociale de l’associé envers la société : il est remboursable et rémunéré. Le CCA est très peu utilisé (peut-être à cause de son nom trompeur), il est pourtant un moyen de financement alternatif peu coûteux.

QuickBooks vous avait déjà fait un point sur les possibilités de financement internes, qui s’ajoutent à cette sélection de moyens efficaces pour financer votre boîte. Il y en a un qui vous paraît adapté à votre projet ? N’hésitez plus. Foncez !

Crédits image : Freepik