December 3, 2021 Financement fr_FR Vous avez un projet ? Vous ignorez où trouver des financements pour créer votre entreprise ? Pas de panique, QuickBooks vous guide ! https://quickbooks.intuit.com/cas/dam/IMAGE/A8AvaUUvJ/financement-creation-entreprise.jpg https://quickbooks.intuit.com/fr/blog/financement/financement-creation-entreprise/ Trouver des financements pour créer son entreprise
Financement

Trouver des financements pour créer son entreprise

Par L'Equipe QuickBooks December 3, 2021

Une création d’entreprise demande des fonds plus ou moins importants. Ce montant dépend bien souvent de l’envergure de votre activité : une petite entreprise ne demandera pas autant d’investissement qu’une grande société. Mais où trouver les fonds nécessaires au lancement de votre activité ? QuickBooks vous indique 4 sources de financement pour créer votre entreprise.

Les fonds propres, ou l’apport personnel de financement pour créer son entreprise

Les fonds personnels

Les fonds personnels sont des apports financiers personnels venant de l’entrepreneur et de ses éventuels associés. Ils sont principalement liés à l’activité économique de l’entreprise.

Ces fonds peuvent être :

  • des emprunts,
  • des prêts d’honneur,
  • des investissements personnels…

Les fonds personnels sont investis et ne peuvent être récupérés qu’en cas de cession de l’entreprise. De manière générale, ils servent à soutenir les premières dépenses de l’entreprise (charges, loyer, salaires…). Mais vous pouvez également les utiliser pour convaincre les investisseurs et la banque, qui accepteront plus facilement d’accorder un crédit si vous avez une base financière stable (environ 30 % des besoins financiers de l’entreprise).

À savoir : l’apport en nature ou en industrie – autrement dit en biens ou en compétences – est une source valable qui peut constituer une partie de vos fonds personnels.

La levée de fonds

Si les apports personnels ne sont pas suffisants pour financer la création de votre entreprise, vous pouvez chercher un soutien auprès d’investisseurs publics ou privés, qui alloueront une part de votre capital.

Le love money

Comme la levée de fonds, le love money compte sur un soutien extérieur pour financer une partie du capital de l’entreprise. Cependant, il ne s’agit pas de contacter des investisseurs étrangers, vous faites la demande directement auprès de vos proches (famille, amis…).

Ce financement s’appuie entièrement sur la bienveillance et la confiance, il a d’ailleurs l’avantage de vous éviter les encombres administratifs liés aux levées de fonds. Mais attention, il s’agit ici d’un investissement dangereux, vos proches peuvent y perdre beaucoup. Le love money peut donc être source de conflits en cas d’échec.

Le petit plus ? Ceux qui vous apportent un soutien financier bénéficient d’une réduction de :

  • 50 % du montant investi sur l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), pour un investissement maximal de 90 000 euros ;
  • 18 % du montant investi sur l’impôt sur le revenu (IR), pour un investissement maximal de 50 000 euros.

Les sources de financements externe

Les emprunts et les crédits

Plus accessible qu’un financement qui s’appuie sur les fonds propres, l’emprunt est un moyen simple de créer votre entreprise. Mais pour cela, il vous faut respecter quelques conditions :

  • prouver la durabilité et la crédibilité du projet ;
  • apporter des garanties solides ;
  • avoir des actifs à financer ;
  • avoir un apport en fonds propres compris entre 30 % et 50 %.

Le business plan, l’indispensable pour obtenir un prêt

Le business plan est un dossier qui reprend tous les éléments stratégiques de votre entreprise (étude de marché, identification de votre public cible…). Il n’est pas seulement utile pour vous aider à concrétiser votre projet : il est nécessaire pour faire une demande de prêt à la banque.

Découvrez tous nos conseils pour rédiger un business plan.

Le crédit-bail

Considéré comme une « charge d’exploitation », le crédit-bail, aussi appelé leasing, est une forme de location. La banque qui vous accorde le prêt devient alors propriétaire du bien.

Le microcrédit personnel

Si votre entreprise a été créée il y a moins de cinq ans et que vous n’avez pas réussi à obtenir de crédit classique, vous pouvez opter pour le microcrédit personnel.

Ce dernier vous permet d’emprunter jusqu’à 10 000 euros auprès d’un organisme habilité, tel que l’association pour le droit à l’initiative économique (ADIE), par exemple.

Pour bénéficier d’un microcrédit personnel, un garant doit s’engager à couvrir la moitié du montant emprunté si vous ne pouvez plus assurer le remboursement.

La location longue durée

La location longue durée (LLD) est un contrat sans option d’achat. Il vous permet d’obtenir un local ou un véhicule pour plusieurs années, sans avoir à l’acheter. L’entretien et l’assistance sont souvent inclus dans le contrat.

Le financement participatif, ou crowdfunding

Le financement participatif, qui s’effectue généralement via une plateforme en ligne de crowdfunding, permet aux entrepreneurs de partager leur projet auprès de particuliers et de trouver les récolter les fonds nécessaires pour le mettre en place.

Il existe trois types de financement participatif :

  • le prêt, avec ou sans intérêts ;
  • le don ;
  • l’investissement.

Les aides et les subventions des organismes publics

Pôle Emploi, les collectivités (l’État, les régions…), et la Commission Européenne peuvent vous accorder une subvention ou un financement pour créer votre entreprise.

Ces organismes publics peuvent vous accorder les aides financières suivantes :

  • Le prêt NACRE (ou nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise). Il prend la forme d’un prêt à taux zéro qui s’étend sur cinq ans.
  • L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE). Elle assure le maintien des allocations chômages au prorata des revenus de l’entrepreneur.
  • L’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE). Ce dispositif est accordé aux entrepreneurs qui bénéficient de l’allocation d’aide au retour à l’emploi. Le montant équivaut à 45 % de l’ARE perçu.
  • L’aide aux créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACRE). L’ACRE permet d’être exonéré d’une partie de vos charges sociales. Il peut être cumulé avec l’ARE et l’ARCE.

Il existe de nombreux financements pour créer votre entreprise : les fonds propres, le financement participatif, les aides gouvernementales… Vous souhaitez en savoir plus ? Avec QuickBooks, vous avez accès en temps réel aux flux financiers mondiaux.

Crédits : pressfoto – Freepik

Noter cet article
QuickBooks est le logiciel de comptabilité intuitif pour les entrepreneurs français. QuickBooks offre aux TPE, micro-entrepreneurs et indépendants un logiciel de facturation en ligne complet pour gérer en ligne la trésorerie, la gestion commerciale et la tenue de tableaux de bord. Lire plus