November 15, 2019 Financement fr_FR La dilution du capital d'entreprise est un concept dont on entend souvent parler dans l’écosystème startup. Comment ça marche ? On vous explique en détail. https://quickbooks.intuit.com/cas/dam/IMAGE/A2VAxVDYJ/dilution-capital-startup1.jpg https://quickbooks.intuit.com/fr/blog/financement/la-dilution-du-capital-de-votre-entreprise-doit-elle-vous-faire-peur/ La dilution du capital de votre entreprise doit-elle vous faire peur ?
Financement

La dilution du capital de votre entreprise doit-elle vous faire peur ?

Par L'Equipe QuickBooks November 15, 2019

Une levée de fonds est souvent synonyme de dilution du capital. Le principe ? Donner des parts de votre entreprise à des investisseurs en échange d’un apport financier. On vous explique en détail les enjeux de la dilution du capital d’entreprise.

La dilution du capital d’entreprise, une étape inévitable

Lorsque vous levez des fonds, vous créez de nouvelles parts sociales ou actions, qui seront détenues par vos nouveaux investisseurs ou vos business angels. Comme vous, vous ne mettez pas d’argent (c’est bien tout le but du recours à des investisseurs extérieurs), votre pourcentage de parts dans le capital diminue. C’est ce qu’on appelle la dilution du capital d’une entreprise.

La dilution illustrée : un exemple

Vous possédez 20 % des parts de votre startup qui est valorisée (par vous) à 2 millions d’euros. La valeur de vos parts s’élève donc à 400 000 euros. Maintenant, imaginons que vous receviez un nouvel investissement de 2,5 millions avec une nouvelle valorisation de votre startup à 10 millions d’euros (pré-money). Il sera nécessaire de créer de nouvelles parts (+ 25 % par rapport au nombre de parts existantes).

Après investissement, vous n’avez plus que 16 % de « poids » dans l’entreprise. Mais la valeur (fictive, évidemment) de vos part a, elle, bien augmenté, puisque (en post-money cette fois-ci), vous détenez 16 % de 10 + 2,5 millions soit une valeur de 2 millions !

Ceci est d’autant plus vrai que le contrôle n’est pas uniquement lié au nombre de parts détenues : au fil des levées sera peut-être structuré un “board” ou conseil d’administration, dans lequel votre voix peut être prépondérante, même avec peu de parts. Capacité à grandir vite, à se structurer, règles de gouvernance : tous les éléments sont à prendre en compte au moment de choisir et d’accepter d’avoir moins de parts de l’entreprise que l’on a créée.

2 choses à savoir pour se préparer à « lâcher des parts »

Maîtriser l’art de la valorisation de startup

Ne vous laissez pas tenter par une grosse valorisation dès le début et considérez la démarche à long terme. Si vous valorisez trop votre startup dès le démarrage, vous serez contraint de diluer davantage vos parts par la suite.

Dans l’exemple précédent, admettons que la startup soit finalement valorisée 5 millions plutôt que 10. Dans ce cas, pour lever le même montant (2,5 millions), votre part devra être diluée de 50 % (2,5/5). Moralité, la valorisation de votre startup doit être la plus juste possible pour éviter les risques de dilution trop importante !

Prévoir les stock options

Lorsque vous réalisez de nouveaux tours de financement, les VC (Venture Capitalists, ou fonds d’investissement) peuvent demander (ou vous pouvez le proposer aussi) la mise en place d’un programme de stock options. Ce dernier a pour objectif de motiver financièrement les meilleurs collaborateurs, en leur cédant des parts de capital.

Gardez en tête que plus vous réaliserez de tours de financement, plus vous devrez céder des parts à vos managers !

Pour maîtriser la dilution du capital de votre entreprise, il faut avoir une vision précise de tous les KPI de votre activité. Pour suivre tous ces indicateurs clés en temps réel, optez pour une solution de gestion de trésorerie 100 % cloud avec QuickBooks. Profitez de nos offres exceptionnelles !

offres quickbooks

Julien Romary

Expert QuickBooks

✉️ julien_romary@intuit.com – 📞 0805 220 189

Noter cet article
QuickBooks est le logiciel de comptabilité intuitif pour les entrepreneurs français. QuickBooks offre aux TPE, micro-entrepreneurs et indépendants un logiciel de facturation en ligne complet pour gérer en ligne la trésorerie, la gestion commerciale et la tenue de tableaux de bord. Lire la suite