Demande de prêt : préparez votre rendez-vous avec la banque

0
SHARES

Vous avez déjà essayé d’emprunter de l’argent à vos proches pour lancer votre boîte mais ils n’ont rien voulu savoir ? Vous avez fait le tour de toutes les aides allouées par l’État et vous n’avez pas encore assez de capital pour monter votre entreprise ? Il vous reste donc la solution logique du prêt bancaire, qui reste aujourd’hui l’un des leviers les plus utilisés par les créateurs d’entreprise pour lancer leur affaire. Que faut-il savoir avant de pousser la porte de votre banque ? Comment préparer au mieux votre dossier ? À quels prêts pouvez-vous prétendre ?

À savoir avant une demande de prêt bancaire

Les banques ne sont pas vos ennemies. Au contraire, elles accompagnent au quotidien de nombreuses sociétés — certaines ont même fait de cet accompagnement un argument publicitaire. Néanmoins, il faut avoir conscience qu’une banque est une entreprise, et qu’en tant que telle, elle cherche toujours à limiter les risques et à optimiser sa rentabilité.

Cela entraîne, de la part des banques, une certaine méfiance a priori sur les projets entrepreneuriaux. Elles sont donc rarement follement enthousiastes face à des projets :

  • trop audacieux ou originaux (vendre des shorts de bain en Antarctique, envoyer des hommes et des femmes sur Neptune…) ;
  • qui ne sont pas équilibrés financièrement ;
  • qui partent de zéro, sans fonds propres du tout ;
  • qui ne répondent pas à un besoin du marché ;
  • qui sont portés par des novices…
  • L’importance de travailler vos arguments pour votre rendez-vous avec la banque

À quoi devez-vous penser avant de présenter votre dossier à une banque ? D’abord, faites en sorte de justifier d’un apport en fonds propres équivalent à au moins 50 % de votre budget. Certaines banques peuvent accepter un ratio de 30 % de fonds propres et 70 % d’endettement, mais cela, c’est à condition que vous vous trouviez sur un marché à risque limité. Travaillez l’ensemble de vos arguments : business plan, business model, engagements de clients… Entraînez-vous aussi à pitcher, un dossier se défend aussi (surtout ?) à l’oral !

Sachez par ailleurs qu’en cas de refus il vous sera toujours possible de faire appel à la Médiation du crédit, dont la mission est de faciliter l’accès au crédit des entreprises. Ou de vous adresser à une autre banque, puisque les conditions d’obtention diffèrent d’un établissement à l’autre !

Les différents types de prêt bancaire auxquels prétendre

Il existe cinq types principaux de crédits bancaires pour les entrepreneurs. Voici lesquels :

Campagne TV -50% – Vélos Tosi
  • le prêt bancaire à moyen ou court terme, qui finance en priorité les nouvelles acquisitions mobilières ;
  • le crédit-bail, qui concerne l’achat d’un bien, mobilier ou immobilier, qui reste propriété de l’établissement bancaire jusqu’à ce que l’entreprise puisse le racheter ;
  • la location longue durée (LDD), qui consiste à louer un bien sans pouvoir l’acheter ;
  • le crédit à court terme, qui finance le cycle d’exploitation d’une entreprise — et qui est donc réservé aux établissements affichant des garanties de solvabilité certaines.

Les banques ne financent pas tous les mêmes projets avec le même enthousiasme. Certains leur plaisent plus que d’autres, c’est une réalité. En ce moment, les entreprises du numérique et du digital ont plutôt le vent en poupe face aux banquiers tout comme celles du service à la personne.Les banques aussi suivent les modes, les tendances. Pour avoir une chance de leur plaire d’emblée, vous devrez naviguer dans un secteur au sommet de la vague.

Entreprise au top de la mode ou pas, il vous faudra justifier d’un business plan solide, alors jetez un œil à nos conseils autour de la construction du business plan sans plus tarder !