En tableau : les aides à la création d’entreprise

0
SHARES

On le sait, lancer sa boîte sans avoir un sou en poche, c'est possible et ce par bien des moyens que l'on a précédemment évoquer. Mais, il existe des coups de main officiels et institutionnels pour les créateurs d'entreprise pour permettre de bien structurer son projet sans craindre la ruine. Ces aides ont le mérite d’exister, il serait dommage de ne pas en profiter ! QuickBooks récapitule pour vous les plus connues en un clin d'oeil grâce à ce tableau synthétique !

 

Le tableau des aides financières pour les créateurs d'entreprise

Nom de l'aide Description Montant et conditions d'obtention A qui s'adresser
L’aide pour le développement de l’innovation Mise en place par la banque publique d’investissement, cette aide consiste en une avance remboursable ou à un prêt à taux zéro Son montant maximum est de trois millions d’euros. Elle est ouverte aux PME (moins de 250 salariés) déclarant soit un chiffre d’affaires annuel inférieur à 50 millions d’euros soit un total de bilan n’excédant pas 43 millions d’euros. Son obtention est soumise à l’étude du dossier par Bpifrance… et, bien sûr, à la validation du côté « innovant » du projet. Bpifrance, la banque publique d’investissement française
Le microcrédit Accordé aux personnes exclues du système bancaire classique et aux allocataires des minima sociaux, le microcrédit a une durée limitée — entre 6 et 48 mois. Son montant est idéal pour les personnes en situation de précarité qui veulent tout de même lancer leur projet : 10 000 euros, pour un taux d’intérêt compris entre 6,78 % et 7,78 %. En France, quelques organismes proposent le microcrédit : l’ADIE, la FNARS, Babyloan...
Les aides du réseau France Initiative L’association France Initiative accorde des aides directes aux créateurs d’entreprises, ainsi que des prêts à taux zéro et un accompagnement personnalisé et gratuit pendant deux ans. La subvention peut être comprise entre 15 000 et 30 000 euros, à condition de passer l’épreuve du jury du réseau France Initiative. En 2011, les aides du réseau ont accompagné 16 000 créations ou reprises d’activité, créant ou maintenant un total de 35 000 emplois. Pour plus de renseignements, contacter l’antenne du réseau France Initiative la plus proche du lieu d’activité.
Les aides territoriales En France, toutes les régions n’ont pas la même politique en termes d’aide à la création d’entreprise. Certains territoires font ainsi l’objet d’exonération — de charges sociales par exemple. Il s’agit, le plus souvent, d’exonérations et non de subventions. Le montant est donc variable ! La Chambre de commerce et d’industrie la plus proche.

Attention, toutes les aides ne correspondent pas forcément à tous les projets. Renseignez-vous bien sur leurs conditions d’attribution avant de déposer un dossier, histoire de ne pas perdre trop de temps : lorsque l’on débute, l’emploi du temps doit être occupé en majorité par la recherche de clients !

Crédits photo : Stockvault / Jack Moreh