Si ça se passe mal épsiode 5

Épisode 5 : que faire si ça se passe mal ?

 

Ça arrive au moins une fois, même parmi les entrepreneurs qui font l’effort d’optimiser leur gestion de la trésorerie – comme ceux qui ont eu la bonne idée de suivre cette formation par email made in QuickBooks ! Vous sentez arriver un (gros) souci de tréso ? Pas de panique. Voici ce que vous pouvez faire.

 

Le conseil d’ami de l’Expert Masqué

 

Première chose à faire : respirer. Tout le monde peut connaître un problème de trésorerie. On ferme les yeux, on prend de grandes inspirations et, surtout, on ne prend pas de mauvaises décisions sous l’effet du stress – comme tout quitter et partir vivre sur les îles Caïmans. Calmez-vous, ça va bien se passer.

    Limiter les dépenses

 

Vous sentez que le mois prochain va être rude, entre le loyer, les charges sociales, les factures à honorer ? Il va falloir vous organiser pour vous mettre en mode survivor. L’idée ? Limiter les dépenses au strict nécessaire.

Reportez les investissements qui peuvent attendre (un nouvel ordinateur, des fauteuils ergonomiques…), préparez votre repas la veille pour ne pas devoir aller au restaurant à midi, limitez vos déplacements professionnels… même les petites économies peuvent aider à redresser une tréso ! Vous pouvez même aller jusqu’à alléger la masse salariale (au moins temporairement), par exemple en ne reconduisant pas certains CDD – quitte à les recontacter plus tard s’ils sont disponibles

   Anticiper quelques recettes

 

Lorsqu’un client signe un devis, il est de coutume de demander un acompte. Dans les faits, certains entrepreneurs ne le font pas – par exemple en cas de prestation intellectuelle, qui ne nécessite pas d’acheter du matériel pour honorer une commande.

En cas de coup dur à venir, ne vous privez pas d’exiger 30 % de la somme totale. Cela peut vous aider. Essayez aussi de livrer certains clients en avance, pour encaisser les sommes dues plus tôt que prévues.

   Vendre plus, plus cher et plus rapidement

 

Plusieurs techniques existent pour vendre plus et mieux : notamment le cross sell (la vente additionnelle : un client vient vous acheter le produit A et repart avec le produit A + le produit B, complémentaire) et l’up sell (ou montée en gamme : on remplace un produit par un autre de meilleure qualité et plus cher). Citons encore le plan commercial d’urgence. Il s’agit alors de mettre le paquet – des moyens humains comme financiers – sur la réalisation de nouvelles ventes. Quitte à délaisser certaines tâches !

    Parler avec son banquier

 

Le banquier est un véritable partenaire pour tout entrepreneur. Si des difficultés se présentent, il vaut mieux lui en parler. Il a plusieurs solutions à sa disposition pour vous aider à passer un moment difficile :

    • Une facilité de caisse temporairement plus élevée ;
    • Un prêt sur une courte durée ;
    • Une pause dans les mensualités de vos crédits professionnels…

  Ne pas vous payer

C’est la solution « brisez la glace en cas d’urgence ». Si vous avez en épargne personnelle vous permettant de tenir en sacrifiant quelques mois de salaire, n’hésitez pas à vous serrer un peu la ceinture le temps de remettre le bateau à flot !

l'expert

Le dernier mot de l’Expert Masqué

 

Vous êtes en difficulté mais vous avez du mal à savoir pourquoi ? Parlez-en avec votre expert-comptable sans attendre le bilan annuel ! Il pourra vous aider à identifier les pistes d’amélioration et les éventuelles erreurs commises.

 

Pour plus d’efficacité, utilisez un logiciel de gestion et de comptabilité collaboratif comme QuickBooks : vous échangerez ainsi sur la base de vos données en temps réel (et pas celles du mois dernier).

ebook CEO