Coup de l’accordéon : comment recapitaliser une société ?

0
SHARES

Non, le coup de l’accordéon n’est pas un coup spécial réalisé par Yvette Horner. Il s’agit plutôt d’une opération financière qui consiste à procéder à une réduction du capital, suivie d’une augmentation de celui-ci, afin d’apurer les pertes de l’exercice précédent.
Cela se fait en plusieurs étapes :

  • l’annonce de la réduction du capital de l’entreprise à zéro ;
  • le cours des actions de l’entreprise s’effondre, pour atteindre (ou approcher) le zéro ;
  • la cotation de l’entreprise est suspendue ;
  • le capital de l’entreprise devient effectivement nul ;
  • les actionnaires (nouveaux comme anciens) procèdent à une augmentation de capital.

Si le coup de l’accordéon est un cauchemar pour les actionnaires, qui peuvent être évincés d’une entreprise s’ils ne sont pas attentifs, il s’agit d’une solution tout à fait légale pour refinancer une entreprise déficitaire sur une trop longue période. Elle lui permet également de respecter ses obligations légales en matière de capitaux propres — lesquels, par exemple, ne peuvent pas être négatifs. Un inconvénient cependant : le coup de l’accordéon entraîne une diminution de la valeur de l’action dans d’importantes proportions !

L’Expert Masqué est à votre écoute : une question, un doute, un arrachage de cheveux sur une question Gestion ou Comptabilité ? Demandez-lui et il se mettra en quatre pour vous répondre. Posez-lui vos questions ici !