Pas de cash ? Vive la débrouille !

0
SHARES

Lancer son entreprise sans réserve d’argent, ce n’est pas seulement prétendre à quelques subventions et autres aides publiques. Il s’agit aussi — voire surtout si vous avez la malchance de n’obtenir aucune des aides évoquées jusque-là — de réaliser quelques économies bien senties et bienvenues. Attention, nous ne parlons pas là d’économies de bouts de chandelles, mais bien de bonnes pratiques qui vous éviteront quelques maux de tête au moment de faire les comptes…

 

Apprendre, apprendre, apprendre

Une entreprise, c’est un ensemble de compétences : pour qu’elle fonctionne, il faut des notions de commerce, de code informatique, de marketing… OK, mais quand on débute, il est difficile d’embaucher un spécialiste de chacun de ces domaines. La solution ? Formez-vous ! Il s’agit là, sans doute, de l’essence de l’entrepreneuriat.

Cela vous coûtera, dans tous les cas, toujours bien moins cher que de faire appel à un prestataire extérieur, et vous servira toujours lorsque la météo financière sera au beau fixe. Rassurez-vous : il ne s’agit pas là d’une mission impossible : de nombreux tutoriels et sites de conseils existent sur Internet en français, sur à peu près tous les sujets. You speak english ? Avec la quantité de sources présentes dans cette langue, peu de domaines vous resteront totalement inaccessibles !

 

Et une seconde activité de conseil ?

Votre nouvelle entreprise vous passionne déjà, mais vous n’en vivez pas encore forcément ? Pas de panique, cela arrive à de nombreux projets entrepreneuriaux. Heureusement, pour la financer, des solutions existent.

Vous pouvez notamment vous créer une activité secondaire, moins chronophage : le meilleur exemple, ce sont les missions de conseil. Cela vous permettra non seulement de générer du cash pour votre activité principale, mais également de valoriser votre savoir-faire auprès de vos futurs clients. Un avertissement : à trop vous investir dans cette pratique, vous risquez de consacrer moins de temps au développement de votre entreprise ; gardez donc le sens des priorités !

 

De l’importance de prendre son temps

L’enthousiasme, lorsque l’on monte son entreprise, est un allié… et un facteur de risque. Prenez le temps de bien identifier vos besoins immédiats pour le lancement de votre projet. Ne voyez pas trop grand : peut-être pouvez-vous attendre avant de louer des locaux, et travailler depuis votre salon ou devenir un adepte du coworking ?

Externalisez au maximum ce que vous ne pouvez ni faire ni apprendre vous-même, en lieu et place d’embaucher. D’une, cela vous coûtera moins cher et vous engagera moins ; de deux, vous pourrez préparer de futurs recrutements en testant différents freelances, sur une durée plus ou moins longue !

D’une façon générale, veillez à réduire au maximum vos dépenses personnelles. Adoptez le principe suivant : « si c’est superflu, c’est inutile. » Il vous faudra composer avec une certaine frustration — vous travaillez beaucoup, sans en voir le résultat matériel pour le moment — mais, croyez-nous, ce n’est qu’une question de temps !

 

Le conseil de l’Expert Masqué

Expert masqué 100x100 Faire des économies, c’est bien, mais parfois une nouvelle entreprise a un réel besoin de cash. Pas crédible en face d’une banque ? Tournez-vous vers votre famille — à condition d’être sûr qu’elle ne se retrouvera pas dans la galère parce qu’elle s’est sentie obligée de vous aider financièrement. Veillez à clarifier les conditions de remboursement, histoire de ne pas entendre votre beau-père vous demander à chaque repas du dimanche « Alors, c’est quand que tu nous rends les 5 000 euros ? ». Mais de cela — la love money —, nous en reparlons dans les prochaines pages !

Faire des économies, c’est souvent impératif lorsque l’on débute une nouvelle activité professionnelle. Courage, ce n’est qu’une question de temps !

Téléchargez l’ebook Les 12 travaux de l’entrepreneur pour tout savoir sur le lancement d’une entreprise et éviter quelques écueils !

Ebook 12 travaux de l’entrepreneur disponible en téléchargement

Crédit photo : Fotolia / Wax