RSI, URSSAF, CIPAV… que choisir ?

0
SHARES

Ah ah ah ah ah ah ah ! (rire démoniaque administratif) Vous pensiez avoir le choix ? Chacune de ces administrations s’adressera à vous pour vous demander des comptes (et surtout des sous), dans des cas bien précis. Profitons de cette question posée à l’Expert Masqué pour mettre les choses au clair.
L’URSSAF (Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales) gère la collecte des cotisations salariales et patronales, lesquelles sont destinées notamment à financer le régime général de la Sécurité sociale. Toutes les entreprises, quelle que soit leur forme juridique, ont donc affaire à l’URSSAF.

Le RSI, c’est le Régime Social des Indépendants. Il assure la protection sociale obligatoire des chefs d’entreprise indépendants, des artisans, des commerçants, des industriels et des professionnels libéraux. Lesquels doivent donc lui payer des cotisations ‒ avec un cas particulier pour les autoentreprises, pour lesquelles c’est l’URSSAF qui fait l’interface entre elles et le RSI.

Enfin, la CIPAV est un organisme de Sécurité sociale, et plus précisément une caisse de retraite et de prévoyance. C’est au moment de la naissance de votre activité, et en fonction de sa nature et des sources escomptées de chiffre d’affaires, que vous serez incités à vous affilier au RSI ou à la CIPAV pour votre retraite.

URSSAF, RSI, CIPAV… c’est donc moins une affaire de choix que d’obligations légales !

 

L’Expert Masqué est à votre écoute : une question, un doute, un arrachage de cheveux sur une question Gestion ou Comptabilité ? Demandez-lui et il se mettra en quatre pour vous répondre. Posez-lui vos questions ici !