B.a.ba : la prise de parole en public

En tant qu’entrepreneur, vous serez bien souvent amené à prendre la parole en public, par exemple pour convaincre des investisseurs potentiels. Vous étiez du genre à vous cacher quand la maîtresse cherchait quelqu’un à envoyer au tableau ? Au lycée, vous présentiez vos exposés rouge comme une tomate et bafouillant ? Ou vous voulez tout simplement ne pas passer à côté des règles les plus élémentaires de la prise de parole en public ? Ce b.a.ba, en 7 conseils, est pour vous. Bonne lecture !

 

1/ Pensez au discours verbal… mais aussi au non-verbal et au para-verbal

Lorsque vous vous entraînez devant votre miroir, ne vous concentrez pas uniquement sur le discours verbal (le message et les mots utilisés). Pensez également au non-verbal (les gestes, la posture, l’expression…) et au para-verbal (le débit, le volume et les intonations). Selon les spécialistes, ces « discours » comptent pour 85 % de la réussite d’une argumentation !

 

2/ Entraînez-vous à articuler…

La meilleure idée du monde ne convaincra pas grand monde si vous butez sur des mots ou les mangez. Une seule solution, l’articulation ! Faites des exercices avant de « monter sur scène » : répétez « Je veux et j’exige d’exquises excuses », « les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches ou archi-sèches », « si six scies scient six cyprès, six cents scies scient six cents cyprès »… Ces exercices, tellement connus qu’on les croit peu efficaces, vous permettront pourtant d’avoir une diction plus nette et plus précise.

 

3/… et chauffez votre voix

Imaginez : la présentation se passe bien, et vlan, votre voix déraille. Embêtant, n’est-ce pas ? Pour ne pas vous retrouver dans cette situation gênante, préparez votre voix à une prise de parole en public. Commencez par… bailler, afin de masser vos cordes vocales. Parlez aussi un peu juste avant de commencer votre pitch !

 

4/ Répétez

Les plus grands acteurs répètent tous leurs pièces des dizaines de fois. Vous ne devez pas faire exception. Plus vous vous entraînerez, plus vous maîtriserez votre discours, plus vous vous sentirez en confiance, plus votre prise de parole en public se passera bien et moins vous vous exposez aux trous de mémoire. CQFD !

 

5/ Prévoyez des silences

Les silences ont plein de vertus : ils permettent à votre auditoire de prendre des notes, ils améliorent votre charisme… Surtout, ils vous permettront de reprendre votre souffle. Ils limiteront aussi les tics de langage, les fameux « donc » à toutes les phrases et autres « eeeeeeeuuuuuuh ». Distillez-les savamment dans votre intervention !

 

6/ Interagissez avec le public

Pour convaincre — en particulier des investisseurs, qui en ont vu passer des zigotos —, vous devrez établir une proximité avec votre auditoire. Non, n’allez pas jusqu’à leur caresser le bras en parlant. Contentez-vous de transformer votre présentation en échange. Posez des questions, initiez un dialogue… Bref, ne soyez pas le seul à parler !

 

7/ Souriez !

Vous voulez convaincre ? Il va falloir dépasser votre stress et sourire. Cela vous fera gagner quelques points face à votre auditoire. Vous serez ainsi avenant, convaincant — et aurez l’air convaincu — et pourrez plus facilement donner une impulsion dynamique à votre voix.
Comme vous le voyez, la prise de parole en public en face d’investisseurs potentiels n’est pas qu’une question de discours. Nous pourrions synthétiser ces 7 conseils de la façon suivante : maîtrisez ce que vous allez dire, et comment vous allez le dire !