Campagne e-mailing : quel logiciel utiliser ?

L’e-mailing est aux boîtes mails ce que le flyer est aux boîtes aux lettres : un bon moyen de toucher un grand nombre de vos cibles ou de vos clients d’un coup. L’e-mailing peut vous permettre de prospecter, de fidéliser ou encore d’informer vos prospects et clients sur les actualités de votre secteur d’activité, sous le format d’une newsletter.

Or, qui dit e-mailing dit adresses e-mails ! Vous devez donc mettre en place un système pour récupérer ces précieuses informations – en demandant l’accord de vos cibles bien sûr. Pour un e-mailing de prospection, vous pouvez acheter des bases de contact ou récupérer des données via les réseaux sociaux. Mais, pour éviter autant que possible que vos mails soient jetés sans avoir été lus ou soient carrément classés dans les spams, il va vous falloir bien les penser en fonction de votre cible et surveiller leur taux d’ouverture et leur taux de clics (CTR) pour en tirer des enseignements. Voici trois logiciels qui vous aideront dans l’envoi de campagnes e-mailing efficace.

MailChimp : le logiciel historique d’e-mailing

Ce n’est pas pour rien que 8 millions d’utilisateurs font confiance à MailChimp, LA référence en matière d’e-mail marketing. Simple et pratique d’utilisation – mais disponible uniquement en anglais – ce logiciel est de plus gratuit si vous avez moins de 2 000 contacts et envoyez moins de 12 000 mails par mois (soit six envois à l’ensemble d’une base de 2 000 contacts, donc).

Grâce à MailChimp, vous pouvez :

  • éditer des templates totalement personnalisables à partir de 25 modèles de mises en page – MailChimp propose 300 templates classés par catégorie ;
  • segmenter votre base de contacts en différentes listes d’envoi ;
  • créer et envoyer des campagnes ;
  • consulter des rapports de campagnes (taux de délivrabilité, taux d’ouverture, taux de clics, etc.) ;
  • construire des scénarios simples de marketing automation (par exemple : envoi d’un e-mail en cas de panier abandonné) ;
  • gérer des formulaires de récupération d’informations.

SimpleMail : simplifier l’e-mailing

Contrairement à MailChimp, SimpleMail propose une interface en français. Envoi et gestion des newsletters, suivi des performances en temps réel… le tout pour un coût mensuel très abordable – et augmentant moins rapidement que MailChimp au fil du nombre d’abonnés, même s’il n’existe pas de version gratuite (19 € jusqu’à 2 500 abonnés, 35 € jusqu’à 5 000 abonnés et 69 € jusqu’à 10 000 abonnés, le tout pour un nombre d’envois illimité).

SendinBlue : un cran de qualité en plus pour vos campagnes e-mailing

Gratuit jusqu’à 9 000 emails par mois, ce logiciel présente un très bon rapport qualité / prix, expliquant qu’il soit devenu une référence de l’e-mailing marketing en seulement quelques années. Vous pouvez importer sur votre compte autant de contacts que vous le désirez et vous avez accès à un outil d’analyse simple et puissant réalisant des reportings détaillés. Si vous n’y connaissez rien en HTML, le logiciel comprend de plus un éditeur visuel intuitif et rend automatiquement vos e-mails responsive. Autre avantage : en cas de hard bounce, qui indique qu’une adresse e-mail ne fonctionne pas ou plus, celle-ci est automatiquement black-listée. Enfin, l’outil vous permet aussi de gérer les campagnes de SMS Marketing ! Que demander de plus ?

Il existe bien sûr beaucoup d’autres logiciels et plateformes e-mailing en ligne. Une seule règle : avant de vous équiper d’une machine de guerre, comparez et testez les offres pour trouver celle qui répond le mieux à vos besoins ! Et pensez à regardez la liste des erreurs à ne pas faire lors d'une campagne e-mailing.