Google AdWords : comment réaliser une campagne efficace ?

Si le référencement naturel (SEO) est un premier pas vers la victoire du positionnement, on ne peut nier le fait que Google mette de plus en plus en avant les espaces sponsorisés dans ses résultats. Or le positionnement sur Google est une des clés pour communiquer sur le Web. 30 % des internautes cliquent sur des liens sponsorisés au cours de leurs recherches : les entreprises ont tout intérêt à apparaître parmi ces liens. Vous souhaitez accroître votre visibilité et vous démarquer de la concurrence en réalisant une campagne de publicité SEA (search engine advertising) via Google AdWords ? Afin d’encourager votre conquête de nouveaux clients, QuickBooks vous convie à un petit conseil de guerre avant votre départ en campagne.

Définir le plan de bataille de sa campagne Google AdWords

Une stratégie minutieusement orchestrée est la condition sine qua non de la réussite. Pour ne pas vous exposer à la déroute, il est primordial de bien définir les contours de votre campagne AdWords, pour cela vous devez définir :

  • les objectifs ;
  • les mots-clés ;
  • le budget consacré ;
  • la durée des opérations.

Cibler les objectifs

Il faut, en premier lieu, définir votre objectif publicitaire principal puis détailler les objectifs secondaires de votre campagne Google AdWords. Ces objectifs peuvent aller de l’accroissement de la notoriété à la recherche de trafic plus ponctuel visant des visiteurs qualifiés, en passant par le déclenchement d’une action précise de l’internaute sur votre site. Il peut s’agir du renseignement d’un questionnaire ou, mieux encore, d’une conversion à travers l’achat de votre produit / service.

Pour chacun de ces objectifs, AdWords vous proposera différents types de campagnes adaptées : réseau de recherche uniquement, réseau display uniquement, réseau de recherche avec display sélectif, shopping ou vidéo.

Le choix des armes : les bons mots-clés

Les mots clés sont décisifs puisqu’ils sont là pour mettre en relation vos annonces avec les requêtes que l’internaute tape sur son clavier. Chaque mot-clé choisi doit être le fruit d’un savant ciblage afin que vous ne captiez que le trafic désiré, de quoi réduire ainsi vos coûts.

Plusieurs options de ciblage sont proposées par AdWords pour vos mots-clés :

  • Mot-clé exact ou « exact match » : mot-clé précis, à une lettre près ;
  • Expression exacte ou « phrase match » : expression réduite incluant le mot-clé ;
  • Large modifiée : phrase incluant le mot-clé ;
  • Large ou « broad match » : phrase incluant le mot-clé avec variantes et synonymes.

À noter qu’il est souvent recommandé de démarrer sa campagne avec un ciblage « large » afin de définir le potentiel de trafic, avant de réduire le spectre à l’aide d’options plus précises.

Le financement des opérations : déterminer le budget juste

Il est important de déterminer votre budget dès le départ et de faire en sorte que celui-ci soit adapté à vos objectifs. Ce budget va dépendre du CPC (coût par clic) moyen de vos mots-clés et du trafic souhaité sur votre site Internet. Vous devrez donc veiller à bien estimer le CPC moyen global nécessaire à l’atteinte de vos objectifs. Google AdWords propose d’ailleurs dans son programme un outil consacré à ces prévisions, de quoi vous aider à y voir plus clair !

La durée des opérations

Êtes-vous plutôt « guerre éclair » ou « guerre de position » ? Un des paramètres à prendre en compte lorsque vous créez une campagne Google AdWords est la durée de celle-ci. Elle aura un impact sur votre budget, mais aussi sur vos objectifs. Prenez du temps pour la définir en amont.

Préparer le quartier général de sa campagne Google AdWords

 

Structurer son QG : organiser son compte AdWords

Un compte Google AdWords se structure en arborescence avec plusieurs campagnes qui contiennent chacune plusieurs groupes d’annonces (Adgroups) regroupant eux-mêmes plusieurs mots-clés et d'autres annonces. Pour bien vous y retrouver, il paraît judicieux de définir des thèmes principaux et d’associer à chacun d’eux une campagne. Une campagne organisée et basée sur des Adgroups structurés permettra, pour chaque mot-clé tapé par un internaute, de faire apparaître l’annonce au contenu le plus adapté à sa requête.

Soigner sa propagande : élaborer des annonces attractives

Les annonces que vous allez présenter doivent être les plus claires et les plus précises possible. Les trois éléments qui la composent, un titre, deux lignes descriptives et une URL, sont destinés à convaincre l’internaute que vous correspondez parfaitement à sa requête. Plus encore, cette annonce doit promouvoir votre offre avec suffisamment de talent et de concision pour pousser l’internaute à cliquer et ainsi à améliorer votre taux de clic (CTR).

Encercler la cible : la redirection vers des pages pertinentes

Il faut impérativement que vous optimisiez vos landing pages afin que l’internaute soit redirigé sur une page qui correspond parfaitement à sa requête. Si vous avez par exemple un site e-commerce et que notre curieux effectue la recherche d’un produit que vous avez ciblé en mot-clé, celui-ci doit alors atterrir directement sur la page présentant ce produit avec le CTA correspondant. Il faut à tout prix éviter de le faire atterrir sur votre page d’accueil, où il ne ferait que doper le taux de rebond !

Pensez en conquérant, pensez Quality Score

Le Quality Score est un algorithme mis sur pied par Google afin d’évaluer (par une note comprise entre 1 et 10) la pertinence d’un mot-clé au sein d’un compte AdWords. Plus le Quality Score sera élevé, plus votre CPC sera faible et plus votre position de référencement sera avantageuse. Pour réussir cette campagne AdWords et développer votre business, surveillez-le de près !

Alors, prêt à partir en campagne ? Consultez les 6 ressources (des vidéos, des outils, des articles…) que nous avons sélectionnées pour vous pour booster votre AdWords.

Crédits image : Freepik