Comment évaluer la performance de votre site web ? Les chiffres à surveiller

Suivre certains indicateurs webmarketing de base vous permettra de mesurer l’influence de votre site web sur le processus d’achat et d’améliorer vos contenus et la présentation de vos offres en conséquence. Alors, quels sont les indicateurs de performance clé (KPI) à surveiller pour évaluer la performance d'un site web et le comportement de l'audience ?

1/ Le nombre de visiteurs uniques

Cet indicateur chéri des marketeux est souvent très mal utilisé. Il est à considérer avec beaucoup de recul : ce n’est pas parce que vous avez un grand nombre de visiteurs uniques sur vos pages que vous devez en conclure automatiquement que votre site cartonne auprès des bonnes personnes – vos prospects et clients. Est-ce que ces visiteurs uniques sont dans votre cible ? D’où viennent-ils ? Quels contenus consomment-ils ? Suivre l’évolution de leur nombre sur la durée peut donc être intéressant, mais accompagné d’autres considérations.


À lire aussi : Les 10 commandements pour générer des leads sur votre site web.


2/ Le nombre de pages vues par visiteur

Cette donnée est obtenue en divisant le nombre de pages vues sur une durée donnée par le nombre de visiteurs uniques. Le nombre moyen de pages visitées par chaque internaute est une information précieuse pour évaluer la performance d'un site web et déterminer si la navigation sur votre site est bien pensée (informations facilement accessibles, bon maillage interne, contenus intéressants, bonne lisibilité…).

3/ Le taux de rebond

Il s’agit du pourcentage d’internautes qui ont quitté immédiatement votre site après être arrivés sur l’une de vos pages. Un taux de rebond trop élevé est mauvais signe pour votre business : pour un site d’e-commerce, il ne devrait pas être au-dessus des 50 % et, pour un site informatif, se situer autour de 80 %. Reste encore à savoir quel est l’objectif de chacune de vos pages ! Une page d’un glossaire avec peu de texte, par exemple, n’aura pas vocation à retenir un internaute très longtemps. En revanche, le choix d’un produit devra être associé à des suggestions d’achats similaires ou complémentaires, incitant l’internaute à comparer, à cliquer sur d’autres pages et à remplir son panier… d’où un taux de rebond assez faible pour ce type de pages !


À lire aussi : 5 points-clés pour choisir un nom de domaine efficace.


4/ Votre position sur les moteurs de recherche

En fonction des mots-clés sur lesquels vous cherchez à vous positionner, il est crucial de surveiller l’évolution de la position de vos pages sur Google. Vous pouvez avoir le plus beau site du monde, s’il est perdu dans la seconde page de résultats Google, vous n’irez pas très loin. Il est essentiel de penser vos pages selon les règles du référencement naturel : au travail !

 

Crédits photo : Freepik / @photoroyalty.