La B.A.BA du SEO pour le site de votre startup !

Le SEO, ou référencement, est un art à part entière dans le royaume Internet. Et votre startup n’y échappera pas ! Si vous souhaitez disposer d’un bon site web, il vous faudra en soigner le référencement. Cela vous assurera une meilleure indexation par les moteurs de recherche et, du coup, plus de visiteurs. Qui sont autant de clients potentiels. Vous n’y comprenez rien ? Pas de panique ! Voici les éléments les plus importants pour un SEO réussi lorsqu’il s’agit du site d’une startup.

C’est quoi, le SEO ?

Le SEO est l’optimisation de l’indexation par les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo, Lycos…) des différents sites correspondant à une recherche donnée. Le SEO se travaille, afin d’améliorer sa visibilité dans les pages de résultats.

Il existe ainsi deux types de référencement :

- le référencement naturel : il consiste à optimiser son site pour qu’il soit “bien vu” par les moteurs de recherche ;

- le référencement payant : celui-ci fonctionne grâce à l’achat de liens sponsorisés, visant à attirer les internautes sur votre site.

Le SEO pour faire décoller le site de votre startup : les 5 bonnes pratiques

Lancer une startup, c’est prendre un risque financier. C’est pourquoi nous allons d’abord nous concentrer sur les techniques d’optimisation SEO gratuites. En voici cinq, absolument incontournables.

1/ Mon mot-clé, mon précieux

Les moteurs de recherche aiment les pages avec une forte densité de mots clés. Cette densité, c’est le rapport entre le nombre de mots d’importance stratégique et le contenu global de la page. Pour un référencement optimal, il vous faudra une densité de mots-clés (ou d’expressions appartenant au même champ lexical) d’environ 20 %. Concrètement, sur le site de votre start-up, vous devrez parler de vous, de votre marque, de votre projet… bref, faites-vous mousser !

2/ Nouez des liens sur votre site

Un bon SEO est aussi une affaire de liens. Non, pas ceux que vous entretenez avec vos potes de lycée ou votre arrière-tante qui habite à La Rochelle. Ici, nous parlons des liens qui envoient vers d’autres pages de votre site. Ceux-ci permettront à vos visiteurs d’y naviguer facilement. Petite astuce : mixez liens internes et liens externes — vers des articles de presse ou de blog parlant de votre startup par exemple — pour un impact fort sur la prise en compte et l’indexation de votre site.

3/ Soignez votre contenu…

Sur Internet, le contenu — original — est roi ! La plupart des moteurs de recherche pénalisent fortement le copier/coller. Vos textes doivent donc être originaux, uniques, impactants et coller à l’image de votre startup. La crème de la crème ? Prévoir un espace “blog” (ou magazine si vous êtes ambitieux), et ajouter régulièrement des articles sur l’avancée de vos projets, les conférences auxquelles vous allez assister ou les salons où vous présenterez votre société.

4/ … la présentation...

Victor Hugo n’a pas écrit que des âneries, n’est-ce pas ? Retenez cette phrase : “la forme, c’est le fond qui remonte à la surface.” Pour réussir le SEO de votre site, la structure de vos pages doit être travaillée. La présentation doit apparaître simple et claire. Utilisez titres et sous-titres pour faire ressortir les éléments importants, graissez certaines expressions incontournables (qui contiennent l’un de vos mots-clés !)… Vous profiterez d’un double effet kiss-cool : les internautes qui visiteront votre site le parcourront plus facilement, et les moteurs de recherche le feront remonter dans leurs pages de résultats.

5/ ... et les balises méta !

Le référencement, c’est forcément mettre les mains dans le cambouis. Et sur Internet, le cambouis, ce sont les balises meta. Celles-ci servent à placer des métadonnées (metadata) dans une page HTML. Si votre site se base sur Wordpress, vous pouvez les remplir directement dans des espaces dédiés. Les balises meta servent à définir comment apparaîtra votre site, très concrètement, dans les résultats des moteurs de recherche.

La plus importante ? La balise titre. Elle doit être optimisée avec des mots-clés pertinents (le nom de votre startup est incontournable, comme votre secteur d’activité) et tenir en moins de 70 caractères. La deuxième plus importante ? La metadescription. Là encore, on insiste à fond sur les mots-clés. Et on fait (assez) court : 180 caractères maximum. Oui, c’est à peine plus qu’un tweet. Mais comme c’est cette balise qui donnera envie aux visiteurs de se rendre — ou pas — sur votre site, il faut la soigner.

En appliquant ces quelques principes, vous devriez être capable de faire décoller la fréquentation du site de votre startup. Vous avez d’autres conseils ? Vous connaissez des techniques de sioux ? Partagez votre expertise dans les commentaires !