Nouvelles recrues : 7 conseils pour réussir leur Onboarding

0
SHARES

Ça y est ! Après de nombreux entretiens, votre entreprise a ENFIN déniché la perle rare. Vous la voyez déjà vous rapporter de nombreux contrats, proposer des solutions innovantes, faire jouer son énorme réseau, participer de manière active à votre réussite… Oui mais voilà, il va falloir bien l’intégrer, socialement comme professionnellement. C’est ce que l’on appelle l’onboarding. Le mot est nouveau pour vous — et en anglais en plus —, et cela vous effraie déjà un peu ? Pas d’inquiétude, voici 7 conseils pour faire en sorte que votre nouveau salarié se sente bien dans vos équipes et dans son nouveau job !

 

1/ Introduisez-le en amont à vos équipes

Imaginez : vous débarquez dans une entreprise, la cravate toute neuve et les mains moites de stress, et la première chose que l’on vous demande c’est… “euh, vous êtes qui, vous ?”. L’angoisse ! Évitez ce genre de désagrément à votre nouvelle recrue en la présentant, en amont et en son absence, à vos équipes. Présentez son futur rôle, ses compétences, son expérience. Bref, faites en sorte qu’elle soit connue avant d’être là !

 

2/ Réunissez tout le monde à son arrivée

Vous voyez la scène du Roi Lion, dans laquelle Rafiki présente le petit Simba aux autres animaux ? C’est à peu près ce qu’il faut organiser, le côté “je vous présente celui qui va vous manger” en moins. À l’arrivée de votre nouvelle recrue, organisez une petite réunion de présentation. Ce sera l’occasion pour tous vos salariés de parler de leurs compétences, de leurs rôles dans l’entreprise… votre nouvelle recrue saura ainsi parfaitement où elle se trouve et à qui elle peut s’adresser.

 

3/ Demandez à vos salariés de passer un peu de temps avec le bleu

Évidemment, un tour de table ne suffit pas. Il peut être très intéressant de demander à chacun de vos salariés (ou aux plus importants si vous en avez 4 500 !) de consacrer un peu de temps à l’accueil de la recrue. Cela contribuera à une meilleure compréhension des compétences mutuelles, et à la création de lien social dans l’entreprise.

 

4/ Bien le former

C’est évident ? Pas pour tout le monde ! De trop nombreux patrons attendent de leurs nouvelles recrues qu’elles soient immédiatement performantes parce qu’elles connaissent le secteur. Ce n’est pas systématique. Il faut donc les former : présentez vos produits, votre valeur ajoutée, votre projet… Répondez à toutes les questions que votre nouvelle recrue pourrait avoir. Et il y en aura !

 

5/ Un peu de lecture

Une entreprise, c’est aussi un certain nombre d’informations très pratiques et concrètes. Notre petit conseil ? Les compiler dans un livret d’accueil, à remettre à votre futur employé du mois ! Il peut contenir, par exemple :

  • l’histoire de l’entreprise
  • un descriptif métier(s)
  • une liste des numéros indispensables
  • un organigramme
  • les horaires
  • les avantages produits sur la concurrence…

 

6/ Désignez un mentor…

Maître Yoda pour Luke, Kaïo pour Sangoku, Ra's al Ghul pour Batman… les plus grands héros ont tous eu un mentor. Il doit en être de même dans votre entreprise. Le mentor choisi pour votre nouvelle recrue doit avoir quelques années d’expérience derrière lui. Il lui permettra de monter en compétence, lui ouvrira les portes de son réseau, le conseillera dans sa gestion des dossiers, lui révélera quelques “secrets” et les ficelles du secteur dans lequel il vient d’arriver. Une relation indispensable dans une entreprise moderne !

Petit avertissement : le mentor doit être capable de porter un regard critique mais bienveillant sur votre entreprise et sur le nouvel arrivant. Évitez donc de sélectionner un employé dont la position est fragilisée par votre recrue…

 

7/ … et coachez votre nouvelle recrue

La nouveauté est éphémère : beaucoup de patrons considèrent que le nouveau n’en est plus un dès son deuxième jour dans l’entreprise. Erreur ! Tout au long de son premier semestre — au-delà de la période d’essai donc — prévoyez des séances de coaching : cela vous permettra de garder intacte la motivation de votre nouvel employé. Vous pourrez également lui rappeler ses objectifs, voire lui en assigner de nouveau — attention à bien les prévoir dans votre offre d’emploi.

 

L’arrivée d’un nouveau collaborateur est bien souvent une source de stress… pour la recrue comme pour les équipes en place. Préparez-la bien, et tout devrait se passer sans problème ! Partagez vos expériences d'intégration de nouvelles recrues avec nous sur Facebook (QuickBooks Entrepreneurs) et Twitter (@QuickBooksStart).