Qu’est-ce qui rentre dans mes frais professionnels remboursables ?

0
SHARES

Si les dépenses considérées comme « frais professionnels » ont l’avantage d’être remboursables par votre entreprise, encore faut-il bien connaître celles qui peuvent y prétendre. Petit passage en revue ! Et pour tout savoir sur la TVA, c'est par là.

Les frais de déplacements du gérant

À l’exception des trajets effectués entre le domicile et le lieu de travail, toutes les dépenses liées aux déplacements professionnels peuvent être remboursées. Ces notes de frais bien connues vont des indemnités kilométriques aux péages ou frais de stationnement en passant par les billets de train et d’avion, sans oublier les notes d’hôtel le cas échéant.

À lire aussi : Quelles sont les différentes formes de rémunération du dirigeant d'entreprise ?

Les repas d’affaires

Tout aussi fréquents et répandus que les frais de déplacement, les repas d'affaires sont entièrement remboursables.  Ils peuvent également être portés sur le relevé des frais généraux lorsque les dépenses s’élèvent à plus de 6 100 € par an. Dans ce cas, les frais d’invitations aux spectacles sont également inclus !

Les frais de repas personnels des gérants

Ici, les frais s’avèrent plus ou moins remboursables selon le lieu du repas et selon les différents régimes d’imposition.

Les frais de repas personnels pris sur le lieu de travail ou à proximité ne seront pas remboursés par les sociétés assujetties à l’impôt sur les sociétés comme les SARL (société à responsabilité limitée), parmi lesquelles les entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée (EURL).

En revanche, dans les EURL soumises à l’impôt sur le revenu, les frais sont pris en charge si la distance entre le domicile et le lieu de travail est trop importante pour permettre au gérant de rentrer déjeuner chez lui en respectant les heures d’ouverture de la société.

À lire aussi : Quelle est la différence entre l'impôt sur les sociétés et l'impôt sur le revenu ?

Les cadeaux d'affaires offerts par les gérants aux clients ou partenaires

Parfois oubliés, les différents cadeaux offerts à des clients, prospects et autres apporteurs d’affaires constituent pourtant des frais professionnels remboursables s’ils ont été réalisés dans l’intérêt de l’entreprise.

Fleurs, chocolats, bouteilles de vin… les cadeaux d’affaires peuvent donc être remboursés. La TVA est également récupérable à condition que la valeur unitaire d’un cadeau ne dépasse pas 65 € TTC par bénéficiaire et sur une année. N’hésitez donc pas à vous montrer généreux… mais pas trop !

À lire aussi : Quel régime de TVA choisir ?