Comment réussir sa proposition commerciale ?

0
SHARES

L’entrepreneur n’est pas que le gérant de son entreprise, c’est aussi une force commerciale à lui tout seul, surtout au lancement. Alors, en tant qu’entrepreneur attendez-vous à devoir présenter vous-même vos propositions commerciales (ou propale pour les plus familiers d’entre vous avec le sujet). Cette proposition synthétise les termes de la future relation commerciale suite aux divers échanges avec vos clients potentiels. Mais qu’est-ce qui fait qu’une proposition commerciale est réussie, et donne envie de signer ? Réponse tout de suite !

 

Trouvez un modèle de proposition commerciale à adapter selon les besoins

Il faut « faire pro », surtout lorsque l’on débute. Votre proposition commerciale doit suivre un squelette de présentation, respecter certains chapitres (synthèse, proposition commerciale, devis, références, présentation de votre société) et donner envie à vos futurs clients de travailler avec vous.

Avant de rencontrer des clients, concentrez-vous sur votre future proposition commerciale. Établissez un plan : vous n’aurez plus qu’à compléter selon les informations fournies par le client. Un temps précieux de gagné !

 

Restez concis mais précis

Vous ne devez pas « tout » dire dans votre proposition commerciale. Concentrez-vous sur ce qui est essentiel ! L’histoire de votre TPE/PME, par exemple, ne doit pas prendre 15 pages. Pas plus que l’historique de votre solution, ou les parcours de vos différents collaborateurs.

Plus vous serez concis, plus vous serez précis. Cela permettra aux décideurs de comprendre immédiatement votre proposition sans avoir besoin de se triturer les méninges pour synthétiser toutes vos informations. Un bon moyen de vous démarquer de la concurrence.

 

Le fond c’est bien, avec la forme c’est mieux

« La forme, c’est le fond qui remonte à la surface », disait Victor Hugo. Certes, il ne parlait probablement pas des propositions commerciales, mais il est bien difficile de lui donner tort !

Relisez votre prose. Soignez la mise en page. Numérotez vos documents. Investissez dans un correcteur orthographique et grammatical — en moyenne, une centaine d’euros pour un logiciel complet et efficace. Bref, montrez que votre sérieux se retrouve aussi dans la façon dont vous présentez votre travail.

 

Un « plus » par rapport à la concurrence

Il est peu probable que votre entreprise soit la seule à s’intéresser à votre client potentiel — ou « prospect », comme disent les pros de la vente. Vous devez donc vous démarquer, et donner envie à votre prospect de passer du temps sur votre offre.

Comment ? Cela peut passer par l’insertion dans votre proposition commerciale d’une vidéo. Après tout, si une image vaut mille mots, une vidéo peut aussi s’avérer très impactante et retenir aisément l’attention. Vous pouvez par exemple expliquer comment fonctionnent vos produits, ou leur mode de fabrication. Certes, c’est un investissement, et vous devrez probablement externaliser cette tâche pour que cela ressemble à quelque chose d’attrayant. Mais vous pourrez la réutiliser à de nombreuses reprises !

 

Un contact par téléphone

Vous avez transmis par mail votre proposition commerciale ? C’est bien, mais cela ne sera probablement pas suffisant. Contactez donc votre futur client par téléphone, pour vous assurer qu’il a bien tout compris… et pour savoir s’il l’a bien lue !

Enfin, n’hésitez pas à relancer, plusieurs fois si nécessaire. Une proposition commerciale s’entretient en effet dans le temps !
Rédiger une proposition commerciale vous stresse un peu ? Pas d’inquiétude, plus vous en ferez, plus ce sera facile ! Bonne chance !