Pourquoi vous devez passer au m-commerce

0
SHARES

Les chiffres le prouvent : aujourd’hui, le m-commerce constitue une solution crédible pour augmenter votre chiffre d’affaires. Acheter à travers un smartphone ou une tablette est en effet devenu un geste banal pour de nombreux Français. Il serait dommage de ne pas en profiter vous aussi ! Vous voulez des preuves que le m-commerce a le vent en poupe dans notre beau pays ? Ne quittez pas cette page : vous allez être servi !

 

4,6 millions d’acheteurs mobiles

Le m-commerce n’est pas une mode, mais une tendance lourde. C’est ce que semblent indiquer toutes les études réalisées sur le sujet.

Prenez par exemple celle réalisée par la Fevad, dont nous vous parlions récemment. Selon la Fédération e-commerce et vente à distance, 4,6 millions de Français achètent des produits ou des services à partir de leur smartphone ou de leur tablette. Ainsi, en l’espace d’un an, les ventes sur ce canal sont passées d’une valeur de 2,6 milliards à plus de 4 milliards d’euros. Presque 100 % d’augmentation ! Connaissez-vous un canal de vente qui présenterait de meilleurs résultats ?

 

Un chiffre d’affaires de 7 milliards en 2015

Vous voulez d’autres chiffres ? Voici : le m-commerce représente aujourd’hui 7 % de la vente en ligne. Son succès est encore plus flagrant lorsque l’on s’attarde sur les sites marchands les plus importants de l’internet bleu-blanc-rouge : le mobile pèse alors pour plus de 20 % de leur chiffre d’affaires.

Pensez, enfin, que selon une étude réalisée par RetailMeNot — une association qui a pour objectif de permettre aux consommateurs de réaliser des économies en leur simplifiant la vie durant leurs achats —, le marché du m-commerce devrait atteindre les 7 milliards d’euros en 2015, pour un total en Europe de 45 milliards. Une hausse en une seule année de… la bagatelle de 89 % !

 

20 % du temps Internet sur un smartphone

Pourquoi ça marche ? Parce que le m-commerce profite de l’arrivée d’une nouvelle génération de smartphones, aux écrans plus grands et à la meilleure résolution. Ceux-ci sont “portés” par une connexion plus rapide que jamais. Résultat ? De récentes études démontrent que plus de 20 % du temps Internet d’une journée se passe devant l’écran d’un iPhone, d’un Galaxy S6 ou d’un LG G4 !

Cette relation privilégiée, presque intime, nouée entre l’utilisateur et son smartphone pousse le premier à intégrer le second au plus grand nombre de tâches quotidiennes. Et les achats en font bien partie : pourquoi devraient-ils s’embêter à allumer leur PC alors que tout fonctionne très bien au creux de leur main ?

 

Vers une convergence m-commerce/magasin

Évolution du e-commerce, le m-commerce en est-il l’avenir ? Probable : la croissance du premier a fini par ralentir, quand celle du second ne faiblit pas. Il faut dire que le m-commerce rajoute une dimension de mobilité au magasin ouvert 24 heures/24 et 7 jours/7 qu’est le e-commerce. Il faut dire que le pays semble prêt à répondre aux besoins du m-commerce en termes de connectivité : le quart de la France est en effet couvert par des réseaux mobiles très haut débit, et il s’est vendu, en 2014, plus de 1,2 milliard de smartphones !

L’avenir pourrait également se trouver du côté d’une véritable convergence entre le mobile et le point de vente physique, ou “mobile-to-store”. Cela reposerait notamment sur l’envoi de coupons promotionnels sur les smartphones des visiteurs, pendant leur shopping. Un classique aux États-Unis, qui ne demande qu’à se développer chez nous !
Et vous, pratiquez-vous le m-commerce ? C’est à vous : prenez la parole dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux !