annuler
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Vouliez-vous dire : 
Annonces
Created with Sketch. Approfondissez vos connaissances de ProFile. Assistez à nos webinaires en direct et consultez nos vidéos de formation.
ProFile Help
Intuit

Les immigrants calculent au prorata les crédits d’impôt non remboursables pour les résidents d’une partie de l’année

Ce qui suit porte sur les situations où un résident du Canada pendant une partie de l’année doit calculer au prorata les crédits d’impôt non remboursables et sur ce qui a changé dans ProFile pour gérer ces situations.

Quand faut-il calculer au prorata les crédits d’impôt non remboursables :

Publication de l’ARC T4055 - Nouveaux arrivants au Canada et la publication de l’ARC T4056. - Les émigrants et l’impôt sur le revenu les deux fournissent des conseils.  Ces publications soulignent les crédits d’impôt non remboursables que vous pouvez demander pour la période où vous n’étiez pas un résident du Canada, à condition que vous déclariez un revenu de source canadienne (p. ex., cotisations au Régime de pensions du Canada ou au Régime de rentes du Québec, montant pour personnes handicapées (par exemple, vous-même)).

Pour les autres crédits d’impôt non remboursables, ces publications indiquent ce qui suit :

De plus, si le revenu de source canadienne que vous déclarez pour la partie de l’année 2013 où vous n’étiez pas un résident du Canada représente 90 % ou plus de votre revenu net de toutes provenances pour cette partie de l’année (ou si vous n’avez reçu aucun revenu de source canadienne ou étrangère pour cette partie de l’année), vous pouvez demander le montant total des crédits d’impôt non remboursables fédéraux. Voir le Guide général d’impôt et de prestations pour le reste des crédits d’impôt non remboursables fédéraux.
Note :Si vous demandez la totalité des crédits d’impôt non remboursables fédéraux, joignez une note à votre déclaration indiquant votre revenu net de toutes provenances (en dollars canadiens) pour la partie de l’année 2013 où vous n’étiez pas un résident du Canada. Indiquez séparément le revenu net que vous avez reçu de sources au Canada et à l’extérieur du Canada pour cette partie de l’année. Nous ne pouvons pas accorder le plein montant de ces crédits fédéraux sans cette note.

Comment ProFile a traité les crédits d’impôt non remboursables pour les résidents d’une partie de l’année en 2012

ProFile n’a pas fait le suivi du revenu qu’un résident d’une partie de l’année a gagné pendant la période de non-résidence. n’a pas été en mesure de déterminer avec certitude si les crédits d’impôt non remboursables devaient être calculés au prorata ou non.  À la page Info, la question « Calculer au prorata des crédits d’impôt non remboursables pour une partie de l’année de résidence? » était « Oui » par défaut, mais il s’agissait d’un champ d’édition et d’un Le préparateur pouvait sélectionner « Non » si ils estimaient que le contribuable était admissible à une demande complète de crédit d’impôt non remboursable.

Comment ProFile a traité les crédits d’impôt non remboursables pour les résidents d’une partie de l’année en 2013

L’ARC a mis en place quatre nouvelles cases (5263, 5267, 5292 et 5293) pour les résidents d’une partie de l’année.  ProFile affiche ces cases sur la page « Info » lorsqu'un préparateur entre une date d'entrée et/ou une date de départ.  Il s’agit d’information que ProFile n’avait pas auparavant dans une déclaration de revenus, et cette information aide à déterminer si un résident d’une partie de l’année doit calculer au prorata ses crédits d’impôt non remboursables.
Tel qu’indiqué dans les publications de l’ARC ci-dessus, le résident du Canada pendant une partie de l’année peut demander la totalité des crédits d’impôt non remboursables si ils ont déclaré un revenu de source canadienne qui représente 90 % ou plus du revenu net de toutes provenances du contribuable pour la période de l’année. ils étaient  non résident du Canada ou n’avait aucune source de revenus pendant la période de non-résidence.  Par conséquent, ProFile ne sera pas répartir les crédits d’impôt non remboursables au prorata si
  • le montant de la case 5292. divisé par (montant de la case 5292 plus le montant de la case 5293) >= 90 %
ou celui-ci :
  • les montants des cases 5292 et 5293 sont tous deux « 0 ».
Il est important que le préparateur remplisse ces cases afin d’obtenir le traitement approprié.  Si vous n’êtes pas certain du revenu du contribuable pendant sa période de non-résidence, mais que vous croyez que les crédits d’impôt non remboursables devraient être calculés au prorata, vous pouvez insérer un montant minime dans la case 5293 jusqu’à ce que vous puissiez obtenir tous les renseignements du contribuable.

Communiquez avec d’autres comptables

Suivez-nous sur Twitter et cliquez J’aime sur notre page Facebook

       

Avez-vous trouvé cela utile?

Vous devez ouvrir une session pour voter, répondre ou publier.