May 7, 2021 Experts Comptables fr_FR 4 experts-comptables partagent leur expérience et leurs astuces pour continuer à facturer des clients en situation difficile, tout en restant humain. https://quickbooks.intuit.com/cas/dam/IMAGE/A0l50TzmP/periode-de-crise.jpg https://quickbooks.intuit.com/fr/blog/experts-comptables/facturation-periode-de-crise/ Situation difficile : comment facturer vos clients ?
Experts Comptables

Situation difficile : comment facturer vos clients ?

Par L'Equipe QuickBooks May 7, 2021

Depuis le début de l’année 2020, les experts-comptables sont un véritable soutien pour les entreprises en difficulté financière. Mais une question se pose : comment facturer les clients tout en restant solidaire ? Gaëlle Mourad, Elie Danan, Delphine Debray et Ketty Dubard, trois experts-comptables et une chef de mission, partagent leurs réflexions et leurs astuces sur l’impact de la facturation en situation difficile.

Retour sur 2020 : le rôle de l’expert-comptable

Gérer la trésorerie et les craintes des clients

L’année 2020 a créé une forte demande auprès des experts-comptables. Les rendez-vous se sont multipliés. « Nous avons été là, comme toujours », souligne Ketty Dubard.

Face à l’urgence de la situation, les cabinets ont accéléré la transition numérique de leurs clients pour répondre au mieux à leurs nouveaux besoins. Les experts-comptables ont été une bouée de sauvetage pour les entreprises et les indépendants.

Entre gestion de la trésorerie et autres tâches fiscales, les experts-comptables ont aussi apporté un soutien psychologique aux clients. « Nous sommes devenus le déversoir de leurs craintes, nous connaissons toute leur vie. »

Suivre l’actualité

Elie Danan explique que les communications sur le chômage partiel ou les aides exigeaient une veille quotidienne : les informations étaient parfois changeantes, le délai entre les annonces et la mise en place des décrets souvent un peu trop long…

Les experts-comptables, avec l’aide de l’Ordre, ont mis en place un système pour échanger et s’entraider. Ils ont utilisé des plateformes comme Discord, Facebook ou encore WhatsApp pour rester en contact. Une véritable solidarité s’est créée, et elle continue encore aujourd’hui.

Travailler à distance

Comme pour beaucoup d’autres professionnels, les experts-comptables ont travaillé depuis leur domicile pendant le confinement. Si le télétravail a été compliqué à mettre en place, il n’est cependant plus possible aujourd’hui d’envisager un retour au cabinet à 100 %.

Les experts-comptables ont tranché pour une nouvelle façon de travailler : un mix entre travail à distance et présentiel. Un jour par semaine à la maison, par exemple, et le reste du temps au cabinet. Il est essentiel que les équipes puissent se rencontrer à plusieurs reprises dans la semaine pour assurer la cohérence des services.

En 2020 les rendez-vous se sont digitalisés. Même après le confinement, l’habitude demeure, même si certains clients demandent à rencontrer l’expert-comptable physiquement. Pour les convaincre d’échanger à distance, l’astuce de Delphine Debray est de proposer des réunions avec partage d’écran. Ce format interactif permet en effet de partager facilement les rapports de restitution, en s’appuyant par exemple sur les tableaux de bord de QuickBooks.

Quelles solutions pour facturer des clients en situation difficile ?

Tous les experts-comptables se sont posé la question : comment facturer ? Nous vous donnons quelques pistes pour organiser votre facturation tout en restant humain face à des clients en posture difficile. À vous de voir ce qui correspond le mieux à votre cabinet et à votre façon de faire.

  • Facturer sans remise ou facturation du conseil : vous facturez la prestation en fonction du temps passé. Si votre client souhaite être conseillé sur une question qui sort du cadre classique, comme une problématique de TVA, vous l’ajoutez à la facture. Vous comptez le temps passé sur le conseil et vous le comptabilisez au montant total. Attention à bien tenir vos fiches de temps à jour !
  • Facturer avec une remise commerciale : vous facturez le temps passé sur chaque question de votre client, mais vous appliquez une remise pour que le montant final soit plus digeste ! Le client accepte donc plus facilement les dépassements d’honoraires, car il se rend compte du temps réellement passé.
  • Facturer partiellement : vous ne facturez que certaines prestations complémentaires telles que le chômage partiel et les aides de l’État dans la facturation. Le dépassement est moindre pour vos clients.
  • Facturer sans dépassement : vous considérez votre prestation comme de l’accompagnement forfaitaire, soit un service pour garantir la pérennité et le chiffre d’affaires de votre client. Vous apportez un service complet tout compris. Le prix reste le même, peu importe la durée de la prestation.

Les missions de conseil vont devenir de plus en plus importantes dans le cabinet de demain… Les experts-comptables sont plus que jamais indispensables, comme nous l’ont prouvé Gaëlle Mourad, Elie Danan, Delphine Debray et Ketty Dubard. QuickBooks les remercie pour avoir partagé leurs expériences avec nous. Vous souhaitez en savoir plus ?

Noter cet article
QuickBooks est le logiciel de comptabilité intuitif pour les entrepreneurs français. QuickBooks offre aux TPE, micro-entrepreneurs et indépendants un logiciel de facturation en ligne complet pour gérer en ligne la trésorerie, la gestion commerciale et la tenue de tableaux de bord. Lire plus