5 preuves qu’Excel est une antiquité à troquer !

0
SHARES

Qui sait si dans quelques siècles nos descendants n’hésiteront pas entre la chute de l’Empire romain et l’abandon d’Excel pour décréter la fin de l’Antiquité ? S’il est encore un choix par défaut pour bon nombre d’entreprises, d’autres solutions en matière de gestion (vous avez dit QuickBooks ?) sont tellement plus pratiques et plus performantes qu’Excel que ce-dernier risque bientôt d’être relégué au rang de curiosité archéologique. Il n’y aura bientôt plus que le carbone 14 pour s’en rappeler. Passage en revue des 5 défauts principaux du tableur de légende.

1/ Excel est aussi précis qu’une catapulte

Une seule virgule ou point décimal mal placé et c’est la cellule qui est incorrecte. Et, de fil en aiguille, c’est toute la feuille de calcul qui est bonne à jeter ! Résultat, pour une mauvaise virgule, ce sont des formules cassées, des données mal placées, des fichiers perdus et que de temps et d’énergie consommés !

2/ Excel est aussi chronophage qu’un Lutèce – Lugdunum à cheval

Tout entrepreneur est en lutte permanente contre une ressource : le temps ! Tous les outils qui permettent de gagner du temps sont précieux… et ceux qui en font perdre doivent être remplacés ! Que dire d’Excel ? Tout ce temps englouti dans ce terrible vortex que constitue les interminables feuilles de calcul ! Et dire qu’il aurait pu être employé à développer votre entreprise !

3/ Excel prédit aussi bien l’avenir que les os de poulet

Beaucoup d’entrepreneurs mettent la clé sous la porte faute d’avoir su gérer leurs flux de trésorerie. Ce n’est pas que l’entreprise ne gagnait pas d’argent, c’est qu’à mesure qu’elle grandissait, il devenait de plus en plus difficile de prévoir et de budgétiser. Heureusement, il y a des outils pour ça ! Excel, par exemple ? Euh… comment dire… Non.

4/ Les feuilles de calculs Excel sont aussi lisibles que le druidique

Excel ne fait pas office de hub central pour l’ensemble de vos besoins en matière de comptabilité, de budgétisation et de stocks. Il vous revient donc la tâche d’ajouter et de modifier vous-même manuellement les données dans les différents endroits requis… Ce qui est aussi sûr que de réaliser des manipulations moléculaires avec des moufles. Non seulement cela accroît considérablement le risque d’erreur, mais celles-ci s’avèrent souvent irréparables : lorsque vous vous rendez compte des erreurs existantes, 10 autres feuilles de calcul ont déjà pris racine dans la souche défectueuse. Rapidement, on n’y comprend plus rien.

5/ Excel est aussi souple qu’une armure intégrale en bronze

Excel a sans doute été un allié fidèle à vos débuts, lorsque vous aviez peu de factures à gérer, des comptes simples et peu de données à traiter. Seulement l’outil montre vite ses limites quand vous grandissez : les prix évoluent, le financement augmente, de nouveaux produits sont déployés, de nouvelles personnes interviennent dans le cycle… et vos feuilles de calcul ont le plus grand mal à suivre.

Il faut vous faire une raison. Excel est une relique du paléolithique. Il existe d’autres solutions plus pratiques, plus ergonomiques (ce n’est pas difficile), plus fiables et qui finalement vous reviendront beaucoup moins cher. En les adoptant, vous gagnerez du temps et de l’argent en ayant une vision optimale sur l’ensemble de vos données, de l’état de vos actifs et de vos flux de trésorerie. Pourquoi ne testeriez-vous pas la solution QuickBooks ?

 

Crédits image : Freepik