Comprendre le bilan d’entreprise (pour mieux le réaliser !)

0
SHARES

Votre entreprise c’est une somme de factures, de tableaux Excel, d’ébauches de tableaux prévisionnels faits à main levée, de papiers divers… bref, une masse de documents couvrant toutes les facettes de votre activité. Difficile d’y voir clair au milieu de toutes ces pièces éparpillées façon puzzle, me direz-vous ? C’est pour ça que l’on fait le bilan d’entreprise : un outil comptable qui permet de s’y retrouver dans cette jungle de données et d’extraire des informations vitales pour observer votre croissance.

Qu’est-ce qu’un bilan d’entreprise ?

Le bilan d’une entreprise (ou bilan comptable) se présente sous la forme d’un tableau qui représente la situation patrimoniale de votre entreprise à un instant T. Généralement conçu à la fin de l’exercice, on peut considérer ce bilan comme une photographie de votre entreprise, permettant d’en avoir une vue d’ensemble mais aussi de s’attarder sur certains détails. Il prend place au milieu d’autres tableaux composant les comptes annuels de votre entreprise à côté du compte de résultat.

Bien qu’essentiel, le bilan comptable est pourtant moins un outil ultra normé auquel on doit se plier aveuglément qu’un modèle à suivre. Comme il est censé représenter ce qu’est votre entreprise, on peut très bien imaginer que vous façonniez votre propre tableau de synthèse à partir du bilan afin d’en dégager les indicateurs que vous recherchez tout particulièrement, en fonction de votre secteur d’activité et de votre business model.

Quelle est la structure du bilan comptable ?

Traditionnellement, un bilan d’entreprise est représenté sous la forme d’un tableau divisé en deux parties : l’actif et le passif.  Pour qu’il soit juste, les totaux des actifs et des passifs du bilan doivent impérativement être égaux. Pour le construire, vous aurez certainement besoin des quelques formules comptables que l’on vous avait déjà données.

L’actif

L’actif représente ce que possède l’entreprise. Il regroupe donc à la fois l’actif immobilisé (machines, bâtiments, fonds de commerce…) et l’actif circulant, constitué par tous les éléments directement en lien avec l’exploitation courante de l’entreprise (stocks, créances clients, trésorerie).

Le passif

Le passif du bilan représente quant à lui l’endettement de l’entreprise. Ne retenez pas uniquement la connotation négative de la dette : le passif fait également partie des ressources de l’entreprise. On y retrouvera les moyens dont dispose votre boîte pour financer ses actifs. Il est ainsi composé :

  • des capitaux propres, qui sont des ressources permanentes, c’est-à-dire à cycle long (capital social, réserves accumulées les années précédentes, résultat, mais aussi emprunts à long terme),
  • des dettes à court terme (ce que votre entreprise doit à ses fournisseurs, aux organismes sociaux et aux impôts).

Pour créer votre bilan à la main, utilisez 2 colonnes d’entrées : la colonne de gauche listera tous vos actifs en indiquant le total à la fin de la colonne ; la colonne de droite listera les passifs auxquels s’ajouteront les fonds propres. Rappelez-vous bien que Actifs = Passifs + Fonds propres ! Le montant de la colonne des actifs doit être égal à celui de la colonne des passifs, sinon c’est que vous avez commis une erreur quelque part !

Voici donc pour le b.a.ba de ce précieux outil qu’est le bilan d’entreprise, c’est désormais à vous de jouer ! Et rappelez-vous que si ça vous semble trop compliqué, QuickBooks est là ! QuickBooks génère votre bilan automatiquement : vous n’avez plus ensuite qu’à le consulter !

Crédits image : GraphiqaStock - Freepik