7 façons de se sortir de l’argent quand on débute

0
SHARES

Disons-le tout net : si vous lancez votre entreprise, vous avez (très) peu de chances d’être bénéficiaire dès le début de l’aventure. Pas de panique, rassurez-vous : cela ne veut pas dire que vous ne le serez jamais ! Pourtant, en attendant, il faut bien payer les factures et manger. Comment faire ? Voici une petite liste de 7 façons de se sortir un peu d'argent quand on débute.

1/ Le cumul allocations/revenus

Vous touchez l’allocation d’aide au retour à l’emploi ? Si vous créez ou reprenez une entreprise, vous pouvez la cumuler avec vos nouveaux revenus. La condition ? Votre nouvelle activité ne doit pas vous procurer des revenus excédant 70 % de votre ancien salaire.

2/ L’aide à la reprise et à la création d’entreprise

Versée par Pôle emploi, l’aide à la reprise et à la création d’entreprise — ou ARCE — s’adresse aux demandeurs d’emploi indemnisés et exonérés des charges sociales via l’Accre. Si vous êtes dans ce cas, l’ARCE vous permettra de toucher, en deux fois, 45 % du reliquat de vos droits à l’assurance chômage.

3/ Le parcours Nacre

Le parcours Nacre a pour objectif de vous donner le maximum de chances de réussite. Il comprend un accompagnement individualisé, ainsi qu’un prêt à taux zéro. Le montant de ce dernier peut atteindre 8 000 euros, sur une durée de 5 ans maximum. Attention, votre PTZ doit être couplé avec un prêt bancaire dont le montant et la durée doivent être supérieurs ou égaux à ceux du PTZ. Ne soyez pas trop gourmand !

4/ Les prêts d’honneur

Accordés aux créateurs et repreneurs d’entreprises par différents réseaux de financement et d’accompagnement, les prêts d’honneur permettent de financer les fonds propres et le besoin en fonds de roulement. Ils peuvent atteindre 50 000 euros, voire plus dans le cas de projets innovants. Attention, comme dans le cas du parcours Nacre, ils doivent être « doublés » par un prêt classique équivalent.

5/ La bourse French Tech

Une aide accordée sous la forme d’une subvention pouvant atteindre 30 000 euros, ça vous tente ? Pour l’obtenir, votre projet devra être considéré comme « innovant » et présenter « un réel potentiel de croissance » par la BPI de votre région. Tentez votre chance !

6/ Allô maman ?

Pour créer Virgin, Richard Branson a emprunté de l’argent à l’une de ses tantes. L’anecdote est célèbre mais elle le prouve : pour alléger vos dépenses et ainsi vous dégager un peu d’argent pour payer votre loyer, vous pouvez demander de l’aide à votre famille ou vos amis. L’important, c’est d’être clair sur votre plan d’action, le processus d’investissement ou la mécanique de remboursement.

7/ Les crédits solidaires

Proposés par l’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique) ou encore la Nef (une coopérative financière), les crédits solidaires visent à aider des personnes à l’écart du marché du travail et n’ayant pas accès au système bancaire classique à créer leur entreprise grâce au microcrédit. Vous pourrez également profiter d’un accompagnement personnalisé.

Lorsque l’on lance une entreprise, les débuts peuvent être difficiles. Accrochez-vous : c’est promis, le jeu en vaut la chandelle ! Venez partagez vos expériences sur Facebook (QuickBooks Entrepreneurs) et Twitter (@QuickBooksStart).