Image Alt Text
Fiscalité

Covid-19 : les aides à disposition des artisans

Comme de nombreux entrepreneurs, en tant que professionnel de l’artisanat, vous subissez les conséquences de la crise sanitaire du Covid-19. Peut-être avez-vous été contraint de stopper une partie, voire l’intégralité de votre activité. Des aides pour les indépendants et les TPE ont été mises en place, mais sachez que d’autres solutions sont dédiées à vos métiers.

Les aides exceptionnelles du CPSTI ne sont plus disponibles, mais d’autres aides permanentes peuvent toujours être sollicitées, comme l’aide aux cotisants en difficulté.

La cellule d’accompagnement des chambres de métiers et de l’artisanat

Avec ces différentes aides mises en place, s’y retrouver n’est pas forcément évident. Et même si elles sont simplifiées, les démarches administratives peuvent rester délicates à gérer. C’est pourquoi le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) a mis en place des cellules d’accompagnement départementales.

Ces dernières se tiennent à votre disposition pour répondre à vos questions et vous soutenir dans les démarches administratives : n’hésitez pas à les contacter !

Les aides destinées à tous les entrepreneurs

Au-delà de ces aides exceptionnelles liées à votre situation d’artisan, des solutions plus généralistes existent. Il est temps de vérifier que vous les avez bien activées !

Parmi ces aides mises à votre disposition se trouvent :

  • la prise en charge des pertes d’exploitation subies en 2021 à hauteur de 70 % à 90 % pour les entreprises réalisant plus d’un million de chiffre d’affaires mensuel ou 12 millions annuel ;
  • la prise en charge d’une partie des stocks pour certains commerces ;
  • la possibilité de bénéficier d’une aide complémentaire au fonds de solidarité pour les entreprises ayant acheté un fonds de commerce en 2020 affecté par les interdictions d’accueil au public ;
  • la mise en place de délais de paiement pour les échéances sociales ;
  • l’exonération totale d’une partie des cotisations sociales patronales hors retraite complémentaire et l’aide au paiement des cotisations sociales restant dues égale à 20 % de la masse salariale de la période concernée, ou la réduction des cotisations dues ;
  • l’échelonnement de vos impôts ;
  • la possibilité, décidée au cas par cas, d’accorder des délais de paiement des impôts directs ;
  • la possibilité de bénéficier d’un remboursement accéléré des crédits d’impôt et de crédit de TVA ;
  • le paiement de loyers différés, voire l’annulation de certains loyers ;
  • le report des échéances bancaires sans frais pour 6 mois ;
  • la garantie de tous les nouveaux prêts bancaires avec Bpifrance ;Dans l’hypothèse d’un refus ou si ce prêt ne permet pas de financer l’exploitation, obtenir des avances remboursables et des prêts à taux bonifiés (via le Comité départemental d’examen des problèmes de financement des entreprises).
  • La mise à disposition de prêts participatifs, prêts garantis par l’État, prêts des régions ;
  • Le chèque numérique pour la numérisation des PME.

Avez-vous consulté toutes les options qui s’offrent à vous ? Retrouvez l’intégralité des aides destinées aux indépendants et aux TPE.

D’après le réseau des CMA, 95 % des artisans seraient touchés par la crise sanitaire actuelle. Un chiffre important qui témoigne de l’impact de la situation sur votre trésorerie , et de la nécessité des aides financières. Si vous pouvez en bénéficier, n’hésitez pas ! Vous n’êtes pas sûr d’être éligible ? Vérifiez si vous êtes concerné par l’aide exceptionnelle !


Recommandé