Comment fidéliser ses salariés à moindres frais ?

0
SHARES

Vos salariés fournissent un travail remarquable et contribuent très largement au développement actuel de votre entreprise. Vous avez donc envie de les fidéliser afin de les encourager et de pérenniser cette bonne dynamique. Le problème est que vous vous trouvez dans une phase d’investissement et que vous ne disposez pas des fonds nécessaires pour augmenter les salaires ou distribuer des primes. Heureusement, la fidélisation n’est pas qu’une question d’argent !

Offrir à ses salariés un environnement de travail sain

À une époque où les burn-out, les situations de stress intense et le mal-être au travail sont courants, la qualité de l’environnement de travail est devenue une donnée aussi rare que prisée par les salariés. Il existe de nombreux facteurs concourant au bonheur d’un salarié, qui peuvent être parfois plus importants que sa stricte mission professionnelle :

  • Des rapports hiérarchiques fondés sur l’écoute mutuelle et le respect ;
  • Un management soucieux de l’entretien d’une bonne ambiance dans les espaces de travail ;
  • La définition et la promotion de réelles valeurs d’entreprise ;
  • Un bureau chaleureux, personnalisable par chacun et donnant un semblant d’impression de « chez soi » ;
  • Une dynamique d’équipe.

Il faut accorder de l’importance à ces différents éléments, tant d’un point de vue humain que pragmatique, puisque le bonheur du salarié est évidemment lié à sa productivité et donc à l’intérêt de son patron.

Fidéliser ses salariés en valorisant leur travail et leur investissement

Presque tout le monde a déjà pu faire l’amère expérience de la frustration et du ressentiment accumulés, lorsque ses efforts ne sont pas reconnus et que son travail n’est pas valorisé. Si des augmentations régulières constituent évidemment une excellente méthode pour valoriser ce travail, elles sont loin d’être le seul moyen.

Des pratiques à utiliser avec parcimonie et à bon escient

Vous pouvez challenger vos collaborateurs en construisant des jeux et des défis autour de certains objectifs ; mais attention, autant ce système peut s’avérer efficace lorsqu’il est personnalisé, autant il peut se révéler pernicieux s’il engendre une tension compétitive malsaine entre les différents salariés.

De la même façon, les titres honorifiques de type « employé du mois » sont souvent de fausses bonnes idées, car ils peuvent favoriser la rivalité et la balkanisation de votre équipe, à moins qu’ils ne soient finement conçus et décernés avec pertinence et dans un souci de rotation.

Privilégier la simplicité

Si cela peut paraître naïf, beaucoup de managers ont tendance à oublier que les bases de la valorisation du travail se fondent d’abord sur le plan humain avec de simples échanges de gratification et de reconnaissance. S’entendre dire par ses supérieurs que son travail a été bien fait et se voir encourager à continuer ainsi est toujours très doux à l’oreille et, contrairement à ce que pourraient penser bon nombre de responsables, cela engendre plus de motivation que de relâchement chez le salarié.

Mais aussi…

Les différentes manières de fidéliser ses salariés sont bien plus nombreuses qu’on ne le croit et chaque entrepreneur peut aisément laisser libre cours à son imagination ! Cela va d’avantages en nature comme des billets de spectacles, à la souplesse des conditions de travail en offrant la possibilité d’effectuer un peu de télétravail ou de diversifier leurs missions pour ne pas subir la routine. Cela peut aussi passer par le financement d’un programme de formation professionnelle afin de développer les compétences des salariés et donc de favoriser leur mobilité au sein de l’entreprise.

La fidélisation des salariés n’est donc pas qu’une question de porte-monnaie mais aussi – et peut-être surtout – d’écoute, de stimulations, de bienveillance et même d’imagination !

Crédit images : Freepik