Comment écrire une bonne offre d’emploi ?

0
SHARES

Une nouvelle recrue ne se comporte pas tout à fait comme vous l’espériez ? Et si le problème venait… de l'offre d'emploi ? Il faut bien l’avouer : parfois, les annonces ne sont pas très bien rédigées et certains employés en profitent pour affirmer, devant une tâche à accomplir, que ce n’est « pas [leur] boulot après tout ». Comment éviter une telle situation ? Réponse en 7 étapes !

 

1/ Bien comprendre l’objectif de votre annonce

C’est un point de départ incontournable. Votre annonce ne doit pas « mentir » aux candidats sur la réalité du travail proposé. Il s’agit en effet de recruter un employé capable d’assumer TOUTES les missions demandées. Rédigez donc votre texte en étant le plus honnête possible sur le quotidien qui attend la personne sélectionnée.

 

2/ Listez les informations essentielles

L’intitulé du poste proposé, le grade éventuel, le lieu de travail, les horaires, la date limite pour postuler… Toutes ces informations basiques doivent apparaître de façon très évidente sur votre offre d'emploi. Cela vous permettra d’opérer un premier tri parmi les candidats : ceux qui n’acceptent pas ces critères essentiels ne prendront pas le temps de vous écrire.

 

3/ Décrire les tâches…

Votre annonce doit bien évidemment décrire avec précision les tâches qui seront demandées au futur employé. Présentez cela sous la forme d’une liste, en utilisant éventuellement des bullets points pour en faciliter la lecture. Soyez le plus concret possible — notamment dans la façon dont les tâches doivent être accomplies —, donnez des exemples : cela vous donnera des pistes de discussion pour les futurs entretiens avec les candidats.

 

4/… et la valeur créée par l’emploi proposé

Tout recrutement doit avoir pour objet la création d’une valeur ajoutée pour l’entreprise : plus de clients, un développement à l’international, la conception de nouveaux produits… Expliquez donc avec précision à quoi serviront les tâches évoquées précédemment. Il ne s’agit, encore une fois, ni de faire peur ni de vendre du rêve : soyez honnêtes !

 

5/ Expliquer le rôle au sein de vos équipes

Vous voulez éviter de voir votre recrue craquer en s’arrachant les cheveux à la suite des trop nombreuses — et inattendues — sollicitations de ses nouveaux collègues ? Évoquez clairement dans votre annonce les liens entre le poste créé et les différentes équipes ou les différents services de votre entreprise. Ainsi, il n’y aura pas de surprise !

 

6/ Assumez les pré-requis

Soyez clair dans votre annonce sur ce que vous demandez aux candidats : maîtriser Excel à la perfection, ou juste savoir créer un tableau ? Connaître et cartonner sur Salesforce, ou être prêt à s’y former ? Soyez transparent et précis sur les compétences exigées (et les diplômes le cas échéant). Vous pourrez ainsi vous assurer de recruter quelqu’un de « fait » (dans le sens de « modelé ») pour le poste.

 

7/ Couvrez-vous !

On ne sait jamais : en l’état, malgré toutes les précautions évoquées précédemment, le risque de se retrouver avec un recrutement raté — parce que tous les pré-requis n’ont pas été évoqués dans l’annonce — existe toujours. Sortez couvert ! Rajoutez une petite phrase pour indiquer que la liste des tâches n’est pas exhaustive. Face à une personne nouvellement recrutée mais récalcitrante, cela peut toujours servir !