RH : les pratiques des top employeurs !

0
SHARES

En matière de gestion des talents, les plus grandes entreprises peuvent inspirer celles qui comptent le moins de salariés. Vous n’êtes pas une boîte de 50 000 salariés répartis dans 12 pays et 37 sites de production ? Pas grave : vous trouverez sans doute dans cet article de quoi améliorer et fluidifier vos process… voire faire mieux que les plus grands employeurs !

Direction impliquée, gestion des talents efficace

Eh oui ! Les ressources humaines sont importantes dans une aventure entrepreneuriale, même quand l’entreprise en question ne comporte qu’une dizaine de salariés : après tout, c’est — aussi — ce qui permet de faire tourner l’entreprise. À ne pas négliger, donc !

Mais, histoire de s’inspirer un peu, sur quoi s’appuient les entreprises qui recrutent le plus ? Tout d’abord, sur une implication totale des dirigeants dans la gestion des talents. En effet, dans 95 % des entreprises certifiées Top Employers, selon une étude réalisée par l’organisme du même nom, le comité exécutif s’implique dans ce domaine. Preuve qu’il s’agit là d’une préoccupation montante, c’est 20 % de plus qu’en 2015, au même moment de l’année !

Ce qu’il faut en retenir ? S’agissant de la gestion des talents, on ne délègue pas. Plus la hiérarchie s’implique, plus l’entreprise gagne en efficacité !

 

Encore un manque en ce qui concerne la formation

Les grandes entreprises françaises sont-elles fâchées avec la formation ? Elles semblent en tout cas présenter un certain retard dans ce domaine : alors que 65 % des entreprises européennes s’appuient sur leurs collaborateurs (et en particulier les managers) pour la création des supports de formation métier, cette pratique ne concerne qu’un peu moins de 4 entreprises tricolores sur 10. Par ailleurs, seuls 17 % des managers français bénéficient d’un programme de mentoring, les serious games ne sont utilisés que dans 65 % des entreprises (contre 84 % en moyenne en Europe) et les environnements de formation numérique n’existent que dans 41 % des cas, contre 71 % sur tout le continent !

Ce qu’il faut en retenir ? En Europe, les entreprises ont bien compris l’importance de la formation, du numérique et du vivier de talents internes. Les « top employeurs » n’ont pas encore pris le pli ? Devancez-les !

La formation interne est en effet un formidable moyen de faire avancer à la fois les collaborateurs (qui acquièrent de nouvelles compétences) et l’entreprise (qui profite de ces nouvelles compétences pour trouver, par exemple, de nouvelles sources de chiffre d’affaires). Cela permet également de créer une véritable émulation au sein des équipes et de faire avancer tout le monde dans le même sens — ce qui rejaillit de façon positive sur la gestion de projets. Bref, il n’y a que des avantages !
Vous connaissez de bonnes pratiques RH à mettre en place en entreprise ? Parlons-en ensemble sur les réseaux sociaux de QuickBooks !

Crédit photo : Unsplash / Robert Servais