Devenir entrepreneur : pour ou contre les formations 100% en ligne ?

0
SHARES

L’essor des formations en ligne a atteint l’entrepreneuriat ! De nombreuses facultés et autres organismes de formation proposent aujourd’hui de tout vous apprendre, en quelques heures passées devant un ordinateur, tout ce qu’il faut savoir pour lancer son entreprise. Est-ce réellement suffisant pour monter son entreprise ? C’est ce que nous allons voir !

Des compétences indispensables

Vous souhaitez devenir entrepreneur ? Nous ne pouvons que vous y encourager. Mais pour réussir dans ce domaine et bien gérer votre entreprise au quotidien, il vous faudra développer ou acquérir quelques compétences indispensables. Notamment :

  • L’organisation. Votre capacité à gérer un emploi du temps et à respecter des deadlines conditionnera la réussite de votre activité.
  • La prise de décision. Entrepreneur, vous allez être amené à prendre des décisions très importantes. Ce qui implique une parfaite connaissance de votre secteur.
  • La capacité à prendre des risques, et à en assumer les conséquences.
  • Le leadership, une compétence presque innée qui vous assurera d’être suivi par votre équipe et/ou par des investisseurs.
  • La gestion. Créer son entreprise, c’est gérer des gens et des budgets, parfois limités (les budgets, pas les gens). Avec ce que cela implique en termes de frustration et de prise de risque. Et n’oublions pas les questions administratives et fiscales, qu’il vous faudra comprendre. Pour cela, vous pourrez faire appel à un expert-comptable.

De plus en plus de formations à l’entrepreneuriat

Aujourd’hui, avec la démocratisation des MOOCs (Massive open online course, ou formation en ligne ouverte à tous), les formations en ligne à l’entrepreneuriat se multiplient. Elles promettent des intervenants de qualité, des échanges, la création d’un réseau professionnel, des tonnes d’informations… Bref, tout ce qu’il faut pour lancer la startup qui révolutionnera le monde dès demain !
Parmi ces formations en ligne, citons celles de :

  • l’EM Lyon, intitulée “Effectuation : l’entrepreneuriat pour tous” ;
  • France Université Numérique, la plateforme officielle des universités françaises et de leurs partenaires créée en 2013 par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ;
  • l’École Centrale de Lille, axée sur la gestion de projets ;
  • Passeport pour Entreprendre, qui propose quatre thématiques (Envie d’entreprendre, Création d’entreprise, Reprise d’entreprise et Devenir Franchisé)
  • First Business, où les cours sont en français et en anglais ;
  • HEC Montréal via sa plateforme MOOC EduLib…

Il existe de nombreuses autres formations, de différents niveaux, proposées par des acteurs divers et variés.

Oui, mais qu’est-ce que ça vaut ?

Les supports de formation en ligne à l’entrepreneuriat permettent incontestablement d’apprendre les bases de la gestion et de la création d’une nouvelle société. Ils peuvent constituer un point de départ rassurant si vous hésitez encore à vous lancer dans l’aventure. Ils vous donneront des astuces, vous permettront d’éviter certains pièges, et vous guideront dans un formalisme qui — tant pis pour les angoissés de l’administration ! — deviendra votre quotidien.
Mais les MOOCs ne feront pas tout le travail. Être entrepreneur, c’est aussi un état d’esprit : certains l’ont et seront capables de réussir, d’autres non. Avant de vous lancer, réfléchissez donc à la compatibilité entre les compétences évoquées précédemment et vos capacités !

Si vous choisissez de vous former à l’entrepreneuriat avec des cours en ligne, ne craignez rien, ce n’est en aucun cas contre-productif. Néanmoins, n’oubliez pas qu’il s’agit — avant tout ? — d’une aventure humaine. Ce sont aussi les rencontres qui vous guideront !